Voyager depuis chez soi au travers des rencontres

Voyager ce n’est pas forcément partir loin (vous l’aurez compris si vous me lisez régulièrement :p). Et lorsqu’il n’y a pas de vacances à l’horizon, quoi de mieux que de voyager au travers des récits des autres…. J’avais jusqu’alors participé à plusieurs initiatives me mettant au contact de voyageurs dans ma région: – Les Verres du voyageur, rencontres entre voyageurs francophones visant à découvrir de manière plus approfondie des pays à travers l’œil de l’Autre. Dans ces soirées, on rencontre un peu tous les types de voyageurs, du professionnel au baroudeur, du blogueur au touriste lambda et parfois, un mélange de tout cela.  Cette fois-ci, j’ai testé un autre concept: une rencontre entre blogueuses voyage en partenariat avec La Belle Assiette.

D’une rencontre prévue initialement simplement autour d’un bon dîner, nous avons fait un moment d’échange sur nos voyages respectifs; un partage d’expérience bienvenu sur des destinations lointaines et inconnues avec la Team #enfranceaussi.

  1. Un dîner à La Belle Assiette

Cela ressemble à un restaurant, et s’en est presque un finalement. La différence est que le chef se déplace chez vous et cuisine dans votre cuisine mais en apportant toute la nourriture et ses accessoires. Le menu est connu à l’avance et permet ainsi de s’adapter aux intolérances alimentaires et goûts de chacun. Vous pouvez choisir le menu et / ou le chef.

La Belle Assiette nous a proposé de tester ce concept lors d’un dîner de validation pour un nouveau chef, nous avons donc eu droit à notre propre chef à domicile !

Heureusement, le chef n’est pas venu cuisiner dans ma cuisine puisque Sophie, une copine blogueuse, a eu la gentillesse de proposer la sienne! Sinon, je crois que nous aurions certainement dû le réanimer à la vue de la taille de ma cuisine, de la porte du four tenant grâce à un cintre ou encore de l’absence de micro-ondes, lave-vaisselle et autres nécessités 🙂

Déroulement:

Le chef arrive environ 2 heures avant l’heure du dîner pour préparer. Ensuite, il n’y a plus qu’à le laisser oeuvrer! Nous sommes arrivées en avance pour prendre l’apéritif chez Sophie, puis sommes passées à table, sans lever le petit doigt. Mise en bouche, entrée, plat et dessert, servis à table et avec les explications s’il vous plaît!

Non seulement le chef prépare tout, mais en plus, il nettoie tout après! (et pour moi qui n’ai pas de lave-vaisselle, c’est le bonheur :p)

Voilà le menu que le chef Steve nous avait prévu, et comme les images valent mieux qu’un long discours, quelques photos 🙂

Mise en bouche: Cromesquis de risotto, émulsion de tomates et basilic

Entrée: Velouté d’asperges et émulsion de lard fumé.

Plat: Filet de canette et son jus, déclinaison de carottes.

La canette était à tomber, cuite parfaitement! Et les mini-carottes, une jolie touche de décoration, tout aussi bonnes.

Dessert: Tartelette sablée meringuée au citron vert.

Malheureusement, l’un de nous a dû partir plus tôt pour cause de grève et d’absence de train après une certaine heure (la manière de la SNCF/ RATP de nous dire: “Banlieusards, restez chez vous!”) Il a donc fallu manger sa tartelette (on n’allait pas gâcher!) Ayant un grand esprit de sacrifice, je me suis proposée avec 2 autres convives 🙂 Il n’en est pas resté une miette !

 

Il s’agissait d’un dîner de validation, nous avons donc également accueilli un photographe professionnel (qui, le pauvre, nous a prises en photo en train de manger sans rien manger lui-même. J’admire ce courage!) Ceci explique les quelques photos professionnelles présentes dans l’article.

Et comme nous n’avons rien eu à faire, nous n’en avons eu que plus de temps pour discuter !

2. Parlons voyage!

La thématique était toute trouvée et j’aime autant vous dire qu’il n’y a pas eu de blanc!

Tania nous a emmené au Brésil, un pays qui à la base ne me tente pas du tout, mais à force d’en entendre parler je crois que je vais finir par me laisser tenter 🙂 Madeleine et Mireille nous ont ensuite fait changer de continent, direction la Chine!  Je n’étais pas hyper motivée pour ce pays non plus (même s’il y a vraiment des choses que je voudrais faire: camper au pied de la Grande Muraille par exemple :p) et cela m’a conforté dans l’idée qu’il faut Ou que j’apprenne le Chinois Ou que je trouve une copine chinoise ou parlant le chinois prête à me piloter à travers le pays 🙂 Facile quoi … Mais je garde ce projet dans un coin de ma tête !

Londres a également été à l’honneur avec Béatrice et j’étais ravie d’en parler y étant allée en février. Bon et en plus c’est Londres, quoi … Quelque soit la période, ça m’intéresse!

Mais pourquoi elles ne ressemblent pas à ça mes tartes quand je cuisine?!

Avec Sophie, nous avons parlé de voyage en Italie, autour des lacs. Et ça, j’avoue que ça me dit vraiment bien ! (père-noël, si tu m’entends…)

Enfin avec Sabrina, nous avons parlé garde d’animaux pendant qu’on est en voyage et cela n’a pas l’air d’être une mince affaire ! Pour l’instant, nous n’avons pas d’animaux en résidence, mais c’est quelque chose que l’on envisage. Pension pour animaux? Amis? Famille? L’emmener?

Bref, comme toujours après ce genre d’événement, je suis rentrée avec encore plus d’envies de voyage qu’avant 🙂

3.  Bilan de la soirée

Et ce repas alors? Le chef Steve nous a régalées. La nourriture était aussi belle que bonne. Nous avons été servies comme des princesses sans avoir à lever le petit doigt. Pari tenu!

Que faut-il apporter? Les boissons souhaitées. Nous avons cependant pu demander au chef à l’avance le bon accord pour accompagner les plats.

Combien d’invités? Nous étions 7 🙂

Et le prix dans tout ça? La Belle Assiette propose des formules de 35 à 100 euros / convive. Cela ne me semble pas excessif quand on considère un dîner dans un bon restaurant  avec entrée, plat et dessert. Cela dit, pour l’instant, il n’est pas envisageable pour moi de m’offrir la version à 100 euros. Père noël, vous êtes encore là? 🙂

Est-ce que je recevrai un chef chez moi? Euh, pas pour le moment (pour les raisons citées ci-dessus, four, cintre…), mais si vous voulez me prêter votre cuisine, je retenterai l’expérience avec plaisir!

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site de La Belle Assiette.

Si cet article vous a plu et que vous voulez garder l’idée sous le coude, n’hésitez pas à l’épingler 🙂

Et vous, ça vous dirait de recevoir un chef chez vous qui vous mitonnerait de bons petits plats?

7 Comments

  1. Je crois que ce que j’aurai le plus apprécié dans la soirée, ce sont les discussions !
    Je n’ai pas non plus une cuisine pour accueillir un chef chez moi et j’aime bien le changement de cadre qu’offre certains restaurants. Du coup je doute de pouvoir un jour essayer ce concept.

    • travelingaddress

      17 mai 2018 at 21 h 19 min

      Un jour, peut-être, nous aurons une cuisine :p C’est sûr que les conversations valaient la peine!

  2. Miam!
    Le concept va se développer ailleurs qu’à Paris? Dans les autres grandes villes? À Toulouse par hasard?

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

© 2018 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑