Cette année, nous avons passé plus d’une semaine en août dans les parcs nationaux de l’Utah: à Zion et à Bryce Canyon. Nous y allions surtout pour les paysages magnifiques mais nous avons été contents d’y croiser, malgré la chaleur, de nombreux animaux.

Les deux parcs n’étant pas situés à la même altitude, nous avons également pu constater que les animaux étaient différents bien que les deux parcs soient proches.

A Yellowstone, ça avait été la rencontre avec les bisons.

Aux Everglades, les dents de la rivière nous attendaient: nous étions en territoire alligator.

Que nous réservait ce nouveau parc?


La vie animale à Zion

Le parc national  de Zion est le plus bas des deux: entre 1117 m et 2659m. C’est le parc où il fait donc le plus chaud. Le mot ‘Zion’ vient de l’hébreu qui signifie ‘sanctuaire’ et c’est bien ce qu’est ce parc pour la faune et la flore américaines.  Plus de 420 espèces animales y cohabitent ainsi que 900 espèces de plantes. Bien évidemment nous n’en avons pas vu 420, mais voilà un petit graphique des animaux que nous avons pu identifier.

Dans ma naïveté, j’ai appelé ‘biches’ ces animaux qui ressemblent à nos amis des forêts mais en réalité, ce sont des Cerfs hémione qui peuplent le parc. De même, nous avons peut-être croisé différentes espèces d’écureuils et de lézards, mais faute de connaissances en la matière, ils sont rassemblés sous ce terme générique.

Ce sont en tout 84 petits animaux que nous avons croisés. Nous n’avons pas vu de coyotes, mais si vous vous souvenez de notre nuit en ‘boondock’, nous les avons bien entendus! Notre campement étant peuplé de lièvres, ce n’était pas vraiment étonnant … Quant aux scarabées, c’étaient des scarabées bien différents des nôtres: énormes! Eux aussi étaient nos voisins de tente….

Sur le site de boondock, nous avons pu voir ces animaux en pleine nature, avec des comportements sauvages. Lors de la seule nuit où nous avons campé à l’intérieur du parc, nous avons croisé des écureuils obèses, des chipmunks la panse traînante et des cerfs un peu trop amicaux. Même s’il était agréable de pouvoir les voir d’aussi près, mon cœur s’est serré quand j’ai vu une dame plus âgée que moi tenter de caresser un écureuil. Mais quand apprendront-ils?

La vie animale à Bryce Canyon

Le parc de Bryce Canyon se situe entre 2000 et 2700 mètres d’altitude. Si en journée, il peut y faire très chaud, la nuit, c’est une autre histoire!

On y retrouve quelques animaux en commun avec Zion comme le Cerf hémione (encore lui!). Mais on y découvre également de nouvelles espèces.

 

 

Moi qui n’y connaît rien en ornithologie (cf mes débuts ornithologiques à Olomouc), je suis tombée amoureuse d’une espèce d’oiseaux très reconnaissable qui pullule dans le parc: le geai de Steller. J’ai passé en revue toutes les pages du guide de la boutique jusqu’à trouver son nom car au bout du 5ème le “hey, c’est encore cet oiseau avec une houpette!” ne convenait plus!

L’autre point d’orgue a été notre observation à quelques mètres du Chien de prairie de l’Utah, une espèce menacée des USA. J’ai eu la chance de les repérer la première et de pouvoir les observer de près avant qu’une masse de gens en voiture arrivent, appareils au poing, pour découvrir ce qui m’intriguait tant.

Evidemment il est interdit de nourrir ces animaux sous peine d’amende, ce qui n’empêche pas les touristes peu scrupuleux de leur glisser une partie de leur pique-nique entre les pattes. C’est ça, ou les chips sont une espèce endémique du parc….

 

Informations pratiques:

En bref, l’on peut observer les animaux à Bryce et à Zion d’un peu partout. Néanmoins, si l’on veut observer un comportement naturel, mieux vaut choisir les randonnées moins prisées et dormir hors du parc. Ainsi pendant la randonnée The Narrows, très fréquentée, nous n’avons vu que quelques lézards et écureuils bedonnants.

Nous avons pu observer le Faucon depuis le Bristle Cone Loop qui est d’ailleurs réputé pour ça. Pour les Chiens de prairie, on les trouve surtout dans le bas du parc, mais je vous laisse chercher où car c’est une partie du plaisir!

 

On voit également plus d’animaux en soirée ou en début de matinée car il fait moins chaud.

Enfin, le parc de Bryce Canyon peut être parcouru à cheval (pour certains circuits) mais nous n’avons pas choisi cette option. Le tarif était prohibitif et, un jour de pluie, nous avons vu lesdits chevaux attachés à une toute petite corde et sellés. Ils nous ont fait de la peine, coincés ainsi sous la pluie, leur équipement dégoulinant. Je les préfère en liberté dans un pré ou au moins, dans un box, sans corde pour les priver de leurs mouvements. Cela a définitivement réglé la question!

 

J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir ces deux parcs et donné une meilleure idée de ce que l’on peut y trouver. N’hésitez pas à partager vos expériences de visite, notamment si vous avez eu la chance de voir d’autres espèces!

Bonne année à tous!

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager 🙂Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest