Une semaine dans un parc national #2: Arches, Utah

Après avoir visité Yellowstone (l’immanquable) il y a quelques années, quand il fallu choisir quel parc national aurait nos faveurs cette année. Le sort a choisi Arches, dans l’Utah. En effet, chaque année, nous avons décidé de visiter l’un des parcs nationaux des USA puisque nous y passons un mois tous les ans, dans la famille de mon ami. Je me suis donc équipée du guide « National Parks Guide USA » de National Geographic Kids qui permet d’avoir à la fois des activités kids friendly, des images et un côté un peu plus fun que les guides habituels que je trouve rébarbatifs 🙂 Hé oui, en tant que maîtresse, j’ai l’habitude d’utiliser des feutres multicolores, de l’encre à paillettes, de la colle violette ou encore des surligneurs fluos pour mes affichages donc le guide en noir et blanc police 12, j’y vais à reculons 🙂 On ne se refait pas …

Voici donc un petit résumé de ce que l’on peut faire à Arches National Park et à Moab, la ville où nous avons élu résidence.

  1. Moyen de transport: voiture.

Vu les distances, il aurait fallu en louer une à Arches ou Moab si nous n’étions pas venus avec donc autant l’amener. Mais nous n’avons pas été irresponsables: nous sommes partis à 4  dans 1 véhicule pour limiter les frais d’essence et les émissions de CO2.

2. Hébergement: Camping.

Toute la région de Moab, autour du parc Arches, est jalonnée de campings avec des vues magnifiques sur les montagnes rouges et le désert, alors, pourquoi s’en priver? Nous en avons choisi un à 10 $ la nuit (pour l’emplacement) avec WC mais pas de douche.

Autant vous prévenir tout de suite, étant donné que la ville se situe dans le désert, les campings ne sont pas souvent reliés à l’eau. Ainsi, les toilettes ressemblent à des sanitaires normales, mais quand vous ouvrez la lunette, vous vous apercevez que s’ouvre en-dessous un puits profond où vivent bon nombre de mouches. Pas de chasse d’eau donc et je ne vous parle pas de l’odeur…

Ne croyez pas que si vous ne campez pas vous ne rencontrerez pas ce genre de WC. Ce sont les mêmes que vous retrouverez lors de vos randonnées sauf à l’accueil du parc national. 🙂 Bienvenue dans le désert!

3) Que faire sur place?

  1. Visiter le parc d’Arches et voir la fameuse arche.

Comme souvent, on s’attend à quelque chose de grandiose puisque c’est le point qui est connu, mais finalement, on ne la voit que de loin et il y a de bien plus beaux endroits à notre avis. Cette randonnée était courte, nous avons donc poursuivi par une plus longue (2h en tout) pour profiter d’une vue surplombant le parc. Malgré les bonnes réserves d’eau que nous avions,  nous étions à sec en rentrant donc pensez à bien vous munir de 2L par personne car il n’y aura pas de point de remplissage après le départ.

la fameuse vue que l’on retrouve sur les plaques d’immatriculation

      2. Faire du rafting ou du canoë et s’arrêter sur les petites plages du fleuve.

Le fleuve Colorado passe tout prêt, nous avons donc loué un raft pour en  descendre une partie et profiter de la beauté du paysage un peu plus au frais. Peu de remous, mais une eau bien chaude et pourtant rafraîchissante dans ce désert brûlant!

3.  Partir sur les sentiers en VTT.

Il y a de nombreux circuits pour VTT dans la région, du plus simple au plus compliqué. Que vous ayez apporté vos vélos ou que vous souhaitiez les louer, les deux sont possibles, mais il faudra penser à partir tôt pour être sur les chemins en début de matinée. C’est le désert et à midi, ça tape sec! Là encore, pensez à l’eau car encore une fois, on retrouve les toilettes-puits et pas de robinet une fois sur place.

4. Visiter la ville et les environs de Moab.

Bien que très touristique, il y a un côté vieille Amérique à Moab  que je ne connaissais pas. Les restaurants sont agréables et les paysages magnifiques et, une fois n’est pas coutume, on peut se balader dans le centre-ville à pieds! C’est ce que nous avons fait après être rentrées en voiture, les deux garçons, eux, ont choisi de rentrer à VTT.

5. farniente:

Aux heures les plus chaudes, il n’y a que ça à faire: se reposer avec un bon bouquin et une boisson glacée.  Mais qui va s’en plaindre?

Dernier point: 6. prendre une douche:

Comme il n’y a pas d’eau sur place, certains commerces offrent des douches (moyennant finance évidemment). En trouver une propre et pas trop chère sera aussi un point important à prendre en compte lorsque vous arriverez à Moab .

Si vous campez sur place, vous aurez peut-être même la chance de profiter de la faune native: coyotes, lézards, cougars, cerfs mulets …

Nous n’en avons pas vu, mais la vue depuis la tente valait tous les hôtels 5 étoiles! 🙂

Vue depuis la tente 🙂

Voilà, je vous ai dit tout ce que je sais de Moab, j’espère que vous y passerez un bon séjour! N’hésitez pas aussi à me donner votre avis sur cette ville et sur son Parc National si vous y avez également été.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager 🙂Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

2 Comments

  1. Joli programme ! Ce parc fait partie de ceux que je n’ai pas encore vus et voudrais voir – Arches et Canyonlands 🙂


Notice: Use of undefined constant pings - assumed 'pings' in /home/travelinll/travelingaddress.fr/wp-content/themes/hemingway/comments.php on line 29

Notice: Use of undefined constant pings - assumed 'pings' in /home/travelinll/travelingaddress.fr/wp-content/themes/hemingway/comments.php on line 29
1 Pingback

  1. Dogwood Canyon: Comment nous fûmes sauvés par des ours en gélatine et un bus - Travelingaddress

Un petit message = une blogueuse contente :)

© 2017 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑

Suivez-nous aussi sur Facebook :) close[x]
%d blogueurs aiment cette page :