Dogwood Canyon: Comment nous fûmes sauvés par des ours en gélatine et un bus

C’est le mois d’août dans le Missouri, il fait chaud et humide. C’est donc en débardeur, short et baskets que nous partons pour une balade dans Dogwood Canyon. Mais à mi-parcours, c’est l’averse: et pas une petite averse de rien du tout, mais un bon gros orage d’été avec tonnerre et éclairs. Nous trouvons refuge sous les rochers d’une cascade où nous restons bloqués près d’une heure avec pour seuls compagnons nos bouteilles d’eau et un paquet d’oursons en gélatines fondus et resolidifiés en une masse multicolore….. KOH-Lanta, nous voilà !


Au bout d’une heure, la pluie a diminué et nous décidons de repartir en sens inverse pour rejoindre l’abri repéré en amont et se rapprocher de notre véhicule. Sur le chemin de l’abri, nous croisons un minibus venu récupérer tous les marcheurs bloqués par la pluie et c’est bien au sec que nous finissons la balade à travers le canyon, récupérant de temps en temps des promeneurs détrempés. A pieds, nous avions vu des serpents, des lézards et des truites; depuis le bus, nous apercevons des cerfs et allons voir les boxes des chevaux. Honnêtement j’aime bien la rando, mais là du coup, en bus c’était quand même plus sympa :p


Quelques cyclistes abandonnent les vélos loués pour s’abriter pendant que d’autres poursuivent vaillamment leur route. Enfin, nous arrivons au moulin, point de départ du sentier et décidons de déjeuner sur place car il est déjà 15h. Argh…


Malgré un feu qui brûle dans la cheminée, il y règne un froid artificiel peu agréable (hello air conditionné des USA !), nous repassons donc par la voiture prendre des gilets et commandons soupes et sandwiches (après tout, c’est pas comme si c’était l’été …).
La nourriture est délicieuse et la vue magnifique.


Mais à Dogwood Canyon, le calme semble être de courte durée: pendant que nous mangeons, un barrage en amont lâche sous la quantité d’eau et des flots d’eau brunâtre et de déchets végétaux se déversent sous la cascade à la couleur auparavant bleu-vert . La petite cascade du moulin a doublé de volume et charrie à présent tout ce que l’eau a recueilli sur son passage. On ne voit plus le fond de la rivière, ni les poissons.  Les forces de la nature sont à l’œuvre aujourd’hui!

Avant

Après

Moins sympa, n’est-ce pas?

Si malgré tout, vous souhaitez braver le danger et découvrir ce coin magnifique du Missouri :

Infos pratiques: Dogwood Canyon: entrée adulte: 10 dollars +taxes
Possibilité de louer moyennant finance: des vélos, des segways, une visite en tram, des chevaux, un chauffeur privé (150€ quand même!). Le lieu est également disponible pour des mariages ( chapelle à l’intérieur du parc), des réunions de famille…

Après toutes ces émotions, nous sommes rentrés à la maison, tout ça pour faire face à un avis de tornade (mon 1er!) et hop! direction le sous-sol au cas où elle déciderait de passer sur la maison: bourrasques endiablées, sirène d’alarme assourdissante  et tout ça dans la pénombre; on était au top ! Heureusement, la tornade a eu la bonne idée de nous éviter (brave petite!)  et j’ai pu rentrer tranquillement en France où les avis de tornade sont beaucoup moins nombreux !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à l’épingler! A bientôt 🙂

Vous voulez encore randonner? On vous propose une autre parmi nos préférées: celle du parc Arches à Moab, Utah.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager 🙂Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

2 Comments

  1. La photo avant/après est impressionnante ! Ce genre d’événements reste dans les souvenirs inoubliables après coup… 😉

Un petit message = une blogueuse contente :)

© 2017 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑

Suivez-nous aussi sur Facebook :) close[x]
%d blogueurs aiment cette page :