Bike trip 2016: Saint-Malo->Granville: le départ

There is always something to be thankful for.Nous étions censés prendre le train à 7h45 en direction de St Malo; nous nous étions levés tôt, nous étions à l’heure, sandwiches et équipement prêts, oui mais….. le TGV n’a pas voulu prendre nos vélos. Il est apparu que dans le train, il y avait environ 4 emplacements vélos (dans TOUTle train!) et que même si l’on cochait la case vélo sur internet, cela n’était pris en compte que s’il restait des places vélos… sauf que l’acheteur n’était pas averti et on s’est retrouvés bêtement sur le quai avec la caissière qui refusait de nous rembourser car le train était parti (or elle ne l’avait déjà pas fait avant le départ, ce qu’elle aurait dû faire….) Mais bon, comme je pense que tout se paie, un jour ou l’autre je sais qu’elle recevra le juste retour du bâton. Mais pas de panique, nous avons quand même réussi à arriver grâce à un combo Intercités-TER, après avoir fait 3 gares. Heureusement, le reste du personnel SNCF a bien fait son boulot; un boulet dans la journée, ça suffit, surtout avant 8h ! :p 

Donc vous avez compris: TGV = NO VELO !!! :p

Enfin arrivés à St Malo après 10 h de galère (le voyage initial en durait moins de 4), nous n’avons pas pu beaucoup en profiter pendant la soirée.

Après l’installation au Camping d’Alet, petite balade dans St Malo intramuros et à travers le mémorial de la guerre de 39-45, voisin du camping.

Ensuite, nous avons abordé la Tour Solidor qui abrite le musée des Cap Horniens et reprend l’histoire de ces voiliers qui effectuaient la traversée vers le Chili à des fins commerciales. On y trouve de nombreuses reproductions de bateaux, des objets utiles à la navigation à l’époque, des tableaux … On découvre aussi que les marins capturaient les albatros qu’ils rencontraient pour fabriquer toutes sortes d’objets: porte-manteaux, blagues à tabac ….

Néanmoins, la visite de ce musée n’est pas pour tout le monde car il est réparti sur les différents étages de la tour soit 104 marches en colimaçon entre le rez-de-chaussée et le sommet, d’où l’on a une vue superbe sur le port.

La visite donne aussi un accès gratuit au musée du château (en centre-ville), mais nous n’avions plus le temps de nous attarder à cause de ce fichu TGV, ce sera donc pour une autre fois!

La journée s’est terminée sur la promenade des remparts pour assister au départ de l’Hermione, la ‘frégate de la liberté’ qui mouillait dans le port et est partie pour Brest.

Hormis un problème de tourterelles et des sanitaires propres mais pas très engageants (mais bon, on a été gâtés pourris au camping d’Amboise, que voulez vous?), la nuit s’est bien déroulée et nous repartons en forme vers Cancale, notre prochaine escale.

Pour lire les autres épisodes de notre Bike trip:  Jour 2, Jour 3Jour 4, Jour 5 ,    Jour 6 et Jour  7.

8 Comments

  1. Je suis assez admirative de celles et ceux qui entreprennent des road trips à vélo (ça doit venir de mon niveau à bicyclette) ! Dommage pour la mauvaise expérience du TGV, ça gâche bien le début des vacances ce genre de choses.

    • travelingaddress

      1 juillet 2017 at 8 h 19 min

      En fait, ce n’est pas si compliqué car je n’ai pas un grand niveau de vélo non plus et j’ai dû remonter quelques côtes à pieds … Au bout de 2 -3 jours, le corps s’habitue au rythme et on n’a plus de courbatures :p Après nous ne partons pas sur du 200 km par jour non plus 😉

      • Nan mais moi je suis au niveau 0 du vélo, je n’en ai pas fait pendant 20 ans, je suis incapable de retirer une main du guidon (pas pratique pour indiquer la direction aux automobilistes) et je suis déjà à la limite de la crampe au bout de 100 mètres sur du plat !

  2. Granville et Saint Malo 2 villes chères à mon coeur
    ah la la les boulets Sncf
    si je devais écrire sur eux, on y est encore dans 3 mois
    bon à savoir
    je ne suis pas encore allée dans cette partie de Saint Malo
    par contre j ai isité le chateau moi na na na

    • travelingaddress

      25 février 2017 at 13 h 19 min

      XD Pas grave j’y retourne pour le salon #WAT17 des blogueurs de voyage, j’aurai peut-être le temps de le visiter cette fois!

  3. Trop agaçante cette histoire de TGV… comment bien pourrir un début de vacances ! Enfin, l’essentiel est que vous soyez arrivés à destination… Je vais regarder tout ça avec intérêt. On se met tout doux aux bike trips, et même si nous avons beaucoup moins d’expérience que vous on garde de très bons souvenirs de nos 2 vadrouilles à vélo (de Briare à Orléans puis d’Orléans à Blois).

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑