Pour la nuit des musées, nous sommes allés visiter cette exposition présentant l’épopée musicale de la musique noire sur différents continents. La première salle propose de courts films de 4 minutes sur les grands musiciens et chanteurs noirs: Michaël Jackson, Duke Ellington, Billie Holiday, Aretha Franklin…

Dans la seconde salle, 5 grands écrans présentent des films sur différentes régions du continent africain: Afrique du nord, Afrique australe, Afrique de l’est, Afrique de l’ouest, Afrique centrale. Chaque écran compte 3 films de 9 à 12 minutes chacun.

Puis une frise le long d’un couloir déroule l’histoire de la musique noire jusqu’à nos jours: on peut écouter des musiques associées à chaque date en parcourant la frise.

Image

Puis il faut descendre pour retrouver des instruments de musique et de nouveaux écrans d’ordinateurs. Enfin, dans la dernière salle, 3 petites pièces ont été aménagées pour apprendre à danser: le disco, le hip-hop et la salsa. On peut également tagguer un mur informatisé.

A l’entrée dans l’exposition, chacun se voit remettre un smartphone et un casque pour écouter toutes les bandes sons proposées. Le seul regret que j’ai quant  à cette exposition est qu’il y a trop de choses à voir: ce qui serait bien, c’est d’avoir la possibilité de voir les films que l’on n’a pas eu le temps de voir à la maison, avec un code spécial qui ne fonctionne qu’une durée limitée car s’il faut repayer l’entrée pour voir le reste, on n’en finit plus! Normalement, on doit recevoir par email les musiques que l’on a aimé, mais pour le moment je n’ai rien reçu.