[Biketrip #5] A vélo sur la Voie 7 Bretagne
[Biketrip #5] A vélo sur la Voie 7 Bretagne

[Biketrip #5] A vélo sur la Voie 7 Bretagne

Ce mois-ci avec  Enfranceaussi, nous vous emmenons Sur la route grâce aux Milletdu62. Et pour nous, évidemment, il s’agit d’une route à vélo !

Cette année, nous avons décidé de ne pas emprunter l’un des véloroutes ultraconnues que compte la France (comme nous l’avons fait par le passé avec La Loire à Vélo ou encore la Véloscénie), mais un chemin plus discret, traversant la Bretagne de part en part. Cette voie verte qui chevauche par moment la Vélodyssée part de Roscoff et va jusqu’à Concarneau (ou inversement). Une traversée du Nord au Sud donc, en passant par les terres et des villes moins connues.

Quels sont les avantages de la Voie 7 Bretagne? Comment la rejoindre depuis Paris? Que voir en chemin ? Où dormir? Comment y circuler avec un chien? Autant de questions que nous nous sommes posées en amont et auxquelles je vais tenter de répondre avec cet article!

épingle pinterest

Se rendre au départ de la Voie 7 Bretagne depuis Paris

Vélo et TGV: aïe, aïe, aïe !

Pour ce trajet, nous avons décidé de prendre le train, en l’occurrence un TGV. Si vous vous rappelez de notre voyage à vélo jusqu’au Mont Saint Michel , vous vous souvenez sans doute que mon vélo et moi et les TGV ne sommes pas de grands copains. Et la raison en est simple: un grand TGV, des centaines de places assises et de passagers, 2 emplacements vélos …. Plusieurs années plus tard, rien n’a changé. Les cyclistes se plaignent, ils sont de plus en plus nombreux, mais la SNCF n’entend pas. En fait, elle fait même preuve d’une surdité qui avoisine celle de notre ministre de l’Education nationale quant aux augmentations de salaire et aux mesures sanitaires…

A défaut d’être entendu par cette grande entreprise où visiblement le client n’est pas roi, il vous faudra réserver vos places TRES à l’avance, prier pour que le site ne bugue pas et débourser 10 euros de plus par vélo. Il faudra donc être au maximum deux et espérer que personne d’autre n’a réservé pour 1 vélo sinon c’est fichu.

Nous avons choisi de partir de Morlaix à vélo car c’était le plus simple en train.

Charger un vélo dans le train à Paris

A l’aller, à Paris, les agents de la SNCF ont été très aidants et ont fait vider l’espace vélo aux passagers indélicats qui y avaient stocké leurs bagages (oui parce que le gros panneau vélo n’était pas très clair visiblement …) Nos places étaient situées juste à côté et ça, c’était top!

Dans le TGV, pas besoin de soulever les vélos pour les suspendre par une roue, ils se posent contre la vitre et s’attachent grâce à une ceinture de sécurité.

Petite pause déjeuner à la Gare de Scrignac, réhabilitée en gîte. Nous n’avons pas pu y dormir car ils n’acceptaient pas les chiens mais nous avons profité des tables pour une pause bien méritée!

L’itinéraire que nous avons suivi sur la Voie 7 Bretagne

  • Jour 1: Aller en train jusqu’à Morlaix. Déjeuner sur place et installation au camping situé en bord de mer (1ers kilomètres à vélo!) 10, 81 km
  • Jour 2 : Marche sur une partie du GR34 autour de Morlaix, accès à la mer pour Peluche. En Bretagne, les plages sont fermées aux chiens à tous horaires. Le GR34 est un des seuls endroits que nous avons trouvé pour profiter de la mer avec notre chien sans aller contre la loi. Visite du Cairn de Barnénez.

  • Jour 3 : Morlaix -> Le Cloître Saint Thégonec  16,86 km  + 10,81 km pour rejoindre Morlaix depuis le camping.
  • Jour 4: Le Cloître Saint Thégonec -> Huelgoat    32,34 km
  • Jour 5: Huelgoat -> Gourin   43,26 km
  • Jour 6: Gourin -> Rosporden 29,47 km
  • Jour 7: Rosporden -> Concarneau 16,07 km
  • Jour 8: retour à Rosporden pour prendre le TGV jusqu’à Paris.   16,07 km

Total: environ 175 km. Dans les faits nous en avons fait plus de 200 car nous avons repris les vélos pour aller manger dans des villages avoisinants et que les campings étaient parfois en périphérie alors que le nombre de kilomètres donné est indicatif par rapport au centre-ville. Ne vous fiez pas non plus au nombre de kilomètres mais plutôt à une carte du relief. L ‘étape entre Morlaix et le Cloître Saint Thégonec, pourtant une des moins longues, a été la plus éprouvantes et de loin car il y avait énormément de côtes.

Tracé de la  Voie 7 Bretagne sur France Vélo Tourisme

Parmi le peu de monde que nous avons croisé….

Retour global sur l’itinéraire de la Voie 7 Bretagne

  • Nous avons choisi de la suivre du nord au Sud mais apparemment il est plus fréquent de la prendre dans l’autre sens.
  • Dès le centre-ville de Morlaix, on peut la rejoindre et faire l’intégralité du circuit sur une voie verte, en forêt. Aucune voiture et donc aucun danger, c’était génial; d’autant que nous avons pu lâcher Peluche et le laisser courir avec les vélos. Un poids en moins pour moi et lui était ravi! Attention, c’est interdit sur une partie de l’itinéraire Rosporden-Concarneau, mais cela ne nous a pas étonné car c’est là que nous avons croisé le plus de personnes, notamment avec des chiens.

  • Il y avait très peu de monde sur cet itinéraire : nous n’avons rattrapé personne, été doublés par quasiment personne et avons croisé de rares cyclistes allant en sens inverse. Il y avait quelques promeneurs aux abords des villes mais vraiment peu à part vers Concarneau.  Pourtant nous sommes partis au mois de juillet, pendant les vacances scolaires… Cela dit la météo, pas toujours au beau fixe, nous a aidé à être bien tranquilles!
  • Malgré le fait que l’on roule en forêt, l’itinéraire est relativement praticable.  J’ai un VTC et mon mari un vélo de ville et nous n’avons pas eu de problèmes. En fait, la portion la plus dangereuse pour nos vélos a été pour rejoindre le premier camping: nous sommes passés par une forêt comme indiqué sur le gps vélo mais il y avait beaucoup d’épines qui ont perforé mon pneu arrière. Première crevaison en 5 voyages!
  • Les habitants et cyclistes sur l’itinéraire sont charmants. Quand j’ai crevé, tous les gens qui nous ont croisés se sont arrêtés et ont proposé leur aide pour changer la chambre à air. Certains nous ont même proposé de passer chez eux si nous avions besoin de matériel supplémentaire.
  • Petit bémol sur les hébergements: il y en a extrêmement peu sur le tracé et s’arrêter aux étapes proposées par France Vélo tourisme s’est avéré impossible. Nous avons donc dû refaire notre propre tracé. Parmi le peu d’hébergements, quasiment aucun n’acceptait les chiens alors que pourtant c’est un itinéraire parfait pour eux!
  • Si vous voyagez avec un chien, vous ne pourrez malheureusement pas beaucoup vous fier aux recommandations des Offices de Tourisme pour les hébergements et restaurants. En effet, aucun de ceux qui étaient recommandés et chez qui nous sommes allés frapper n’acceptait les chiens …
  • C’est un itinéraire qui n’est pas très touristique mais sur lequel vous ferez le plein de nature! Idéal quand vous voyagez avec des animaux ou de jeunes enfants et que vous en pouvez pas aisément aller visiter tout un tas d’expositions, monuments et autres.

 

Bientôt je vous proposerai des articles plus détaillés sur chaque journée mais en attendant, j’espère que celui-ci vous aura donné une vision globale de ce périple!

Êtes-vous prêts à partir à vélo sur la Voie 7 Bretagne? Est-ce que c’est un itinéraire que vous connaissiez, aviez pratiqué? N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire ou sur les réseaux! A bientôt pour un nouveau rendez-vous!

 

38 commentaires

    1. travelingaddress

      Merci! On a beaucoup aimé le coin! Concarneau était très jolie mais c’est là qu’il y avait le plus de monde. On a beaucoup aimé cette plongée en pleine nature dans la voie verte. Après certaines des villes traversées faisaient un peu villes dortoirs …:p

    1. travelingaddress

      A l’aller bien mais au retour galère : p Mais cela dit en l’occurrence c’était majoritairement de la faute des voyageurs. Par contre il trouve ça fou qu’on paie une place à Peluche alors qu’il n’a même pas de place … et j’avoue que je suis complètement d’accord !

  1. unefillealwest

    Mes parents habitant entre Roscoff et Morlaix, je connais l’existence de cette voie mais je ne l’ai jamais empruntée, même pour quelques kilomètres. Il faudrait que j’y remédie la prochaine fois que j’irai les voir !

    1. travelingaddress

      L’avantage c’est que c’est un itinéraire que l’on peut morceler facilement (le tout début de cette voie est à Roscoff par exemple mais en terme de gare ça ne nous arrangeait pas donc nous sommes partis de plus loin :p )

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Twitter968
Follow by Email