Notre premier Voyage à vélo avait eu pour thème Les châteaux de la Loire. N’ayant jamais visité la région ni l’un ni l’autre, nous avons opté pour les plus connus, avec pourtant en tête ces autres moins connus que nous allions manquer…

Mais l’heure est venue de se rattraper avec un Biketrip spécial “Les oubliés des Châteaux de la Loire “. Ceci n’est pas une superproduction, mais nous espérons que vous apprécierez la visite 🙂 Vous nous suivez?

L’itinéraire:

Cette fois-ci, nous irons d’Orléans à Tours en évitant les grands Châteaux ( sauf Amboise puisque l’itinéraire passe directement à travers la ville)-> ça tombe bien, j’adore Amboise !

130 km  de voies cyclables et de voies partagées nous attendent!  (150 à peu près au final puisque l’on doit s’écarter un peu de La Loire à Vélo pour visiter certains châteaux.) Pour préparer ce voyage, je me suis servie du site de La Loire à vélo et de mes envies personnelles afin de vous présenter des châteaux plus ou moins connus et qui méritent d’être préservés. Pour certains, votre venue est d’une importance capitale car ils ont ‘peu’ de visiteurs et ont besoin de toute l’aide qu’ils peuvent recevoir pour faire de grands travaux.

Au départ de Paris donc, nous éviterons le TGV comme nous l’avons appris lors de notre second biketrip et rejoindrons Orléans en direction cette fois du Château de Villesavin.  Cette première étape est parmi les plus longues, je vous recommande donc de partir dès le petit matin. Vous arriverez tôt à Orléans pour avoir le temps de pédaler ET de visiter le château.

Première Etape: Le Château de Villesavin et la Loire à Vélo

Lors de cette étape, vous découvrirez une partie du formidable outil de voyage qu’est La Loire à Vélo. Vous roulerez en bord de fleuve, au calme, ou à travers champs. C’est vrai qu’il y a beaucoup à rouler aujourd’hui mais c’est d’autant plus de temps pour profiter de la nature et des paysages 🙂 Et puis c’est le premier jour, vous avez donc de l’énergie à revendre !

Le château de Villesavin est situé à 56 km d’Orléans, pas très loin de Chambord (notre première destination lors du 1er Biketrip).  Il a d’ailleurs été rebaptisé La Cabane à Outils de Chambord puisque c’est depuis ce château qu’étaient dirigés les travaux d’un de nos châteaux les plus connus.

Accueillis par un troupeau de moutons: après l’équipe des prés salés, voici la Team Villesavin!

Au niveau de l’architecture par contre, rien à voir  avec la forme massive de Chambord; Villesavin est plus petit et délicat. En effet, il ne s’agit pas là d’un château royal (bien que le roi y ait séjourné). C’est en fait le château du Secrétaire des Finances de François 1er, Jean Lebreton. Le château date du XVIème siècle, contemporain de Chambord. Comme les travaux du grand château étaient dirigés depuis celui-ci, une trouée existait dans la forêt qui permettait de relier les deux. Aujourd’hui, elle s’est peu à peu refermée, mais on en devine encore l’emplacement, face au château.

Jean Lebreton a également été malin: il a fait appel à des artisans venus travailler sur le chantier de Chambord pour travailler sur son propre château !

Dans le parc, un immense pigeonnier trône, symbole de l’importance de son propriétaire. En effet, le nombre de niches dans le pigeonnier et sa hauteur étaient symbole de l’étendue des terres du seigneur et de ses droits. Jean Lebreton avaient des terres immenses et possédait apparemment le droit de vie ou de mort sur sa propriété. A la Révolution, nombreux furent les pigeonniers à être détruits: ils représentaient la domination du seigneur et étaient donc un mauvais souvenir à effacer. Le fait que celui de Villesavin soit encore debout dénote des bonnes relations que le propriétaire entretenait avec les personnes vivant sur ses terres.

Aujourd’hui, un faucon crécerelle et une chouette effraie y ont élu domicile. Peut-être aurez-vous la chance de les apercevoir !

Un château moderne pour son temps

Le château de Villesavin est ancien, mais pourtant, ses architectes y ont ajouté de petites touches très modernes et qui seraient encore bien utiles aujourd’hui ! La cuisine est tout particulièrement bien lotie. La broche tourne grâce à un système fort ingénieux : 1 m de fil déroulé correspond à 15 minutes de cuisson pour la viande. L’ancêtre du minuteur !

Une cuisine high-tech pour son temps!

Le sol, légèrement penché, comporte une sorte de caniveau et un trou menant à l’extérieur. Cela permettait de laver la pierre à grande eau et de la laisser ensuite s’évacuer tranquillement . Pratique !

Enfin, la porte de la cuisine, légèrement penchée lui permettait de rester ouverte passé un certain angle afin de faciliter les allées et venues ou de se refermer d’elle-même afin de conserver la chaleur.  Elle recouvre même en partie le chambranle pour cette même raison.

Je vous laisse le soin de découvrir les autres surprises que vous réserve le château 🙂 Il y a notamment quelques autres innovations dans la collection de voitures anciennes exposées… mais je ne vous en dis pas plus… Il faudra vous déplacer!

Un château pour petits et grands

Dans le parc, tout est aussi prévu pour accueillir le visiteur. Un jeu de piste en 3G est installé dans les jardins, avec des QR code à scanner (attention, il n’y a pas internet partout!). Un autre jeu, hanté celui-ci, emmène les enfants à la rencontre du fantôme de Villesavin au gré d’énigmes palpitantes. Et en bonus, une surprise attend les enfants qui auront fini le jeu! (N’ayant pas d’enfants, je ne sais pas de quoi il s’agit :p)

Enfin, des chasses au trésors sont organisées le mardi en juillet, août et à la Toussaint. Personnellement j’aime beaucoup la bande-annonce:

 

En plus des activités organisées, vous pourrez profiter de la ferme de Villesavin et de sa multitude d’animaux plus adorables les uns que les autres!

A l’entrée, on est accueillis par tout un troupeau de moutons. Dans la forêt, on retrouve des poules, d’autre moutons, un poney et une famille d’ânes avec des ânons. Je fonds! Même sans enfants, je suis allée faire un petit coucou à tous les pensionnaires du château!

Il est pas trop chou?

Informations pratiques:

Château de Villesavin 41250 Tour-en-Sologne. Fermé entre novembre et mars.

Visite guidée du château + visite libre des musées + parc: 9  euros (adultes) , entre 4 euros 50 et 7 euros 50 pour les enfants.

Parcours jeu disponible en anglais et en espagnol.

Le mot de la fin: Le château reçoit environ 20 000 visiteurs par an, loin derrière ses illustres voisins. Pourtant, comme les autres, il doit être préservé et les réparations coûtent cher (surtout depuis que le château a été classé!) Une partie du toit est en attente de réfection ainsi que certains murs, l’étage, ou encore certaines pièces du rez-de chaussée. Il ne tient qu’à vous de participer à la protection de notre patrimoine en allant rendre une petite visite aux châtelains.  Je vous recommande vraiment la visite guidée: notre guide était génial et plein de petites anecdotes intéressantes!

La chapelle a été entièrement restaurée. Quelqu’un avait eu l’idée brillante de la transformer en chenil d’où une grande détérioration des peintures…..

Pour lire le récit de notre première épopée, c’est par ici: Les châteaux de la Loire à vélo.

Et si vous voulez rejoindre un groupe sympa où l’on parle cyclotourisme, voyage à vélo en France et à l’étranger, c’est par là!

A bientôt pour la suite du voyage !

Oui, encore un âne! (mais ils étaient vraiment trop mignons !)