[Pommetrip] New York et la Statue de la liberté

5 jours que nous sommes à New York: vous ne croyiez pas qu’on allait y couper? Aujourd’hui nous nous rendons sur Ellis Island et sur Liberty Island pour voir la grande dame qui est presque aussi célèbre que sa ville.

Emblème de la liberté et placée aux portes de New York, la statue accueillait tous les bateaux qui accostaient aux USA. Pleins d’espoirs et, souvent, de misère, ceux qui y accostaient rêvaient d’une vie nouvelle et pleine de promesses. Tout recommencer en Amérique, c’était alors possible….

épingle pinterest

Les deux emblèmes des USA: la statue de la Liberté et le drapeau américain

Rendez-vous est pris au ferry pour les îles à 9h. C’est qu’en ce moment, il fait très chaud et nous voulons éviter de finir en saumon grillé !

Nous ne regretterons pas cette décision car, que ce soit sur le ferry ou sur l’île, il y a très peu d’ombre !

New York: Ferry jusqu’à Liberty Island

Nous embarquons rapidement et, alors que New York s’éloigne, nous nous approchons de Dame Liberté. Quelques minutes plus tard, nous accostons sur Liberty Island, l’île de la statue. Nous ne pourrons pas monter à l’intérieur, mais vu la chaleur, je ne regrette pas … La visibilité est réduite à cause des vagues de chaleur et je n’ose imaginer la fournaise dans la statue… (à moins que Gustave n’ait pensé à la faire conditionner?)

A peine le pied posé sur l’île, nous recevons un audio-guide en français qui nous guidera jusqu’au retour sur le ferry. Mais sur la place centrale, des rangers offrent également une visite guidée gratuite de l’île qui vient avantageusement compléter l’audioguide.

De la bouche du ranger, j’apprends que la statue de la Liberté, présentée comme un cadeau de la France aux USA, est en fait un “travail commun”. En effet, la France s’est contentée de réaliser la « partie verte », tandis que les USA ont bâti tout le socle ! Un peu chauvin, le ranger ? Très légèrement…car la partie verte, hé bien, c’est toute la statue :p

Arrivée sur le pont de Liberty Island. Au retour, on fera la queue en plein cagnard pour reprendre un bateau…

Après la balade avec le ranger, je me pose à l’ombre des arbres pour écouter les commentaires de l’audioguide sur la construction de la statue.

La matinée avance et la chaleur monte : il est temps de se rendre au Musée de la Statue de la Liberté qui est gratuit et qui a l’air conditionné !

Je trouve que c’est un peu une redite de tout ce que j’ai déjà entendu au travers de la visite du ranger et de l’audioguide mais il y a quelques maquettes intéressantes.

Nous ressortons du musée et décidons de pique-niquer sous les arbres avant de repartir en ferry jusqu’à Ellis Island.

Ferry jusqu’à Ellis Island

Ellis Island n’est pas une île comme les autres ; en effet, ce fut longtemps la porte d’entrée de l’Amérique pour les immigrants venus de toute l’Europe. Entassés dans des bateaux pendant des jours, ils accostaient enfin sur cette petite île et posaient le pied en Amérique. Mais la partie n’était pas gagnée pour autant….

Car pour entrer, il fallait montrer patte blanche !

Pour être accueilli, il fallait : – ne pas être porteur de maladie (risque de contagion)

  • Prouver qu’on était attendu par de la famille ou un époux.
  • Ne pas avoir de problème mental.
  • Prouver qu’on pouvait travailler.
  • Avoir au moins 20 dollars sur soi.

(Selon ces critères, j’étais donc une recrue parfaite pour être acceptée aux Etats-Unis :p )

Les voyageurs mis en attente étaient nourris et logés sur l’île jusqu’à ce qu’ils obtiennent le feu vert ou soient déportés. Ceux qui obtenaient le feu vert pouvaient ensuite acheter un billet de train vers leur destination finale.

La statue: une promesse d’un avenir meilleur

Le musée est plein de photos, d’anecdotes, de témoignages… Personnellement, je l’ai trouvé beaucoup plus enrichissant que celui de Liberty Island.

(Ne manquez pas le petit film explicatif au premier étage qui permet d’avoir un bagage culturel avant de commencer le reste de la visite.)

 

Comment aller voir la Statue de la liberté à New York?

Comme je l’ai expliqué dans les précédents articles, s’agissant d’un premier voyage à New York, nous avions réservé le New York City Pass. Ce pass comprenait le trajet en ferry jusqu’à Ellis et Liberty Islands et l’entrée aux musées. Il comprend également un audioguide et la possibilité de suivre les visites guidée des Rangers (hé oui, en tant que Monument national elle est sous l’égide des National parks!)

Le billet du pass ne comprenait pas la montée au sommet de la statue (dans la couronne).

Si vous souhaitez monter dans la statue, il faudra acheter un billet à part et vous y prendre très à l’avance car il y en a peu et ils sont très courus.

Tarif total avec la couronne : 22 dollars 25 + taxes.

Avec le pass, nous n’avons rien eu à payer, par contre nous avons dû réserver à l’avance notre horaire de traversée. (Pensez à le prendre tôt car on peut largement passer la journée entre les deux îles).

Les USA et la liberté

Les USA, pays de liberté? La liberté de reprendre à zéro, de gagner son statut à la force des bras et du travail, c’était ça les Etats-Unis à l’époque. Une période parfaitement reflétée par la statue ( même si certains étaient renvoyés dans leur pays car atteints de maladie contagieuse ou pas aptes à travailler).

Aujourd’hui, entre l’histoire du mur avec le Mexique, la ségrégation toujours présente et les armes, on se demande un peu où sont passés ces idéaux de liberté…

Malgré le fait que je sois blanche, en bonne santé, que j’ai un diplôme de master et un travail en France depuis 7 ans, le visa pour y rester 6 mois m’a été refusé…. alors que mon mari est américain!  J’aurai pu décider de rester…  Et c’est vrai que, quand on voit certains spécimens produits par le pays en lui-même, on se dit que ça n’aurait certainement pas été à leur avantage de m’avoir parmi eux…

Mes arrières grands parents ont fait la traversée vers les USA à la recherche d’un monde meilleur; mon grand-père y est d’ailleurs né. Mais, le temps passant, le rêve s’est évanoui et ils sont finalement rentrés en France. Je ne le regrette pas.

Je suis déçue que malgré toutes les batailles pour plus d’égalité et de liberté, on en soit aujourd’hui là. L’élection de Barack Obama m’avait donné beaucoup d’espoir (comme a beaucoup de gens?) et je trouve qu’on est d’autant plus tombés de haut … Et vous?

 

C’est tout pour cet article sur l’un des lieux les plus iconiques des USA. Si vous souhaitez consulter notre itinéraire complet d’1 semaine à New York c’est par ici!

Et si vous avez raté les premiers épisodes du #Pommetrip:

Jour 1: En route pour Central Park

J2: Se perdre à Greenwich Village

Jour 3 : En virée à Harlem

Jour 4: Balade Streetart à Bushwick

Je ne peux que vous recommander la lecture de cet article de Géo si vous souhaitez en savoir un peu plus sur Ellis Island et son histoire 🙂

N’hésitez pas à me laisser votre avis sur la liberté aux USA de nos jours et, sur ce, bonne visite de la Statue! (Dites lui bonjour de ma part 🙂

10 Comments

  1. Lesbonsplansdelilie

    Je rêve d’aller à New York et de voir la statue de la Liberté (et pas que). Merci pour cette petite escapade ! 🙂

    • travelingaddress

      Je crois que c’est un rêve pour beaucoup! Même si c’était archi touristique, on ne voulait pas le manquer!

  2. Le Blog De La Nimoise

    Lors de mes différents voyages, je n’ai jamais mis les pieds sur Liberty Island. J’apprécie tellement la vue du bateau … Nous nous sommes arrêtés à Ellis Island, j’ai trouvé ce lieu remplit d’émotion !! Il est unique et assez incroyable je trouve !!!

    • travelingaddress

      C’est sûr que la vue du bateau est meilleur qu’au pied de la statue, mais rien que pour la visite avec le ranger, j’ai trouvé que ça valait le coup! Après, c’est vrai que j’ai trouvé Ellis Island plus intéressante et chargée d’émotion; mais l’extérieur est moins agréable 🙂

  3. Chacha Aventuriere

    Nous avons vu miss Liberty de loin, depuis le bateau que fait la traversé jusqu’a Staten Island. Je regrette un peu de ne pas l’avoir fait. D’un côté ma tribu supporte mal le monde, déjà que cette journée là je les avais fait marcher pendant plus de 4h, je pense qu’il m’aurait tué … mais je note pour une prochaine fois … si on y retourne un jour

    • travelingaddress

      Oui c’est sûr que quand on veut éviter le monde, ce n’est pas l’idéal! Mais après ils vendent un nombre de billets limités sur la journée donc en y allant le matin je trouve qu’on n’est pas envahis!

  4. BEJIINE*S

    Un endroit que je rêve de visiter. Peut-être un jour … Merci pour cet article dépaysant

    • travelingaddress

      Avec plaisir! J’espère que tu en auras l’occasion!

  5. Mathilde

    J’aime beaucoup les USA mais pour les vacances ^^ Je trouve leur système économique et social vraiment violent. Il y a surement des choses à prendre comme le droit à l’erreur, mais qd il y a une crise économique, ca ne pardonne pas et en ces temps épidémique je suis bien contente d’être en France même si ce n’est pas parfait et que l’on manque de masques ^^
    Sinon je ne savais pas qu’il y avait un musée à Liberty Island. je pensais qu’il y avait que la statue et du coup on est même pas descendu sur l’ile pour aller tout droit au musée d’Ellis Island que j’avais bcp aimé (il y avait bcp de monde donc on avait peur de perdre bcp de temps à attendre pour remonter sur le bateau).
    Sinon j’avais visité le musée de l’émigration à Anvers de la Red Star Line qui est le pendant européen de celui d’Ellis Island et ces deux visites se complètent parfaitement. J’ai appris là bas qu’il y avait peu de refoulé sur le sol américain notamment à cause de maladie car comme les frais de rapatriement étaient payé par la compagnie de bateaux, ils faisaient des tests médicaux assez drastique avant le départ. Il ne fallait pas tomber malade pendant la traversée mais du coup c’était peu probable. (Cet aspect là était moins bien expliqué sur le sol américain j’ai trouvé)

    • travelingaddress

      Oui le musée relatait toute la construction et l’envoi depuis la France ainsi que la construction sur place 🙂 Je ne suis jamais allée à Anvers mais je note ce musée. Comme j’ai trouvé celui d’Ellis Island très intéressant, je devrais l’apprécier!

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑