[Alicante] J4: Régates et farniente à Alicante le dimanche

Une semaine à Alicante, ce sont des randonnées en bord de mer, de longues balades sur la plage, des pauses goûter en veux-tu en voilà mais aussi des journées un peu plus calmes (ne serait-ce que pour tenir la distance!) Lors de nos voyages, on voudrait être actif perpétuellement pour ne rien manquer du pays/de la ville que l’on découvre mais la réalité est toute autre. Le corps, d’abord, a besoin de pauses pour se régénérer et repartir. La réalité du terrain joue aussi un rôle et nous oblige à nous adapter.

En Espagne, comme dans beaucoup de pays européens, le dimanche est un jour beaucoup plus calme. Beaucoup de boutiques et de restaurants sont fermés, c’est donc la journée idéale pour prendre son temps et profiter des ressources naturelles qu’offre la ville. Itinéraire d’une journée tranquille à Alicante le dimanche…

Dans les villes touristiques où les gens vivent dehors, l’idéal est de se lever tôt si l’on veut être au calme. Pour moi, pas de changement, je me suis levée à peu près à la même heure tous les jours. J’avais repéré en me baladant sur la plage que le Musée Ocean Race était ouvert le dimanche, je me suis donc tranquillement dirigé vers le port, désert à cette heure.

Visiter The Ocean Race Museum à Alicante le dimanche

Hors saison, le Museo The Ocean Race ouvre à 10h le dimanche et ferme à 14h (comme beaucoup de choses en général). 14h-17h est une période creuse dans toute la ville, quelque soit le jour puisqu’elle correspond à la Siesta. La seule différence le dimanche c’est que les magasins, musées… ne rouvrent pas après 17h comme c’est le cas les autres jours.

The Ocean Race Museum est situé face à la mer, en bordure du port et est très facile d’accès.  Il a également un autre avantage: il est entièrement gratuit! Si vous vous y connaissez un peu en bateaux, vous aurez peut-être déjà compris ce à quoi le musée est consacré, sinon, voilà un petit cours de rattrapage!

Qu’est-ce que The Ocean Race?

Le Musée The Ocean Race est consacré à une célèbre régate qui a lieu tous les 2-3 ans. La course, qui existe depuis 1973, a de nombreuses fois pris son départ du port d’Alicante, comme ce sera de nouveau le cas en 2021. Au tout début, la compétition portait le nom de Whitbread Trophy avant de prendre le nom d’un nouveau Sponsor: Volvo Ocean Race.

A l’origine, elle ne comprenait que 4 étapes avant de s’étendre peu à peu à 9 puis à 11. Les premières équipes, entièrement masculines, intègrent peu à peu des femmes dans leurs rangs. Le milieu s’ouvre petit à petit aux navigatrices et c’est tant mieux! L’édition 2015 a même vu l’apparition de son premier équipage 100% féminin sur un voilier suédois 🙂

Le parcours de The Ocean Race

The Ocean Race fait le tour de la planète et s’étend sur une très longue période (126 jours pour la dernière). L’édition 2021 par exemple, contournera l’Afrique pour passer par Cape Town, puis remontera vers l’Asie, redescendra en Nouvelle-Zélande puis fera un arrêt sur la côte Est de chacune des Amériques. Les 3 trois dernières étapes seront en Europe.

-> Plus d’infos sur le prochain Volvo Ocean Race.

Le Musée The Ocean Race

Pour en revenir au musée, j’y suis entrée un peu par hasard: je n’avais jamais entendu parler de cette course! Contre toute attente, je l’ai trouvé passionnant et extrêmement bien organisé: didactique, variété des supports, interactivité… Tout y était! En quelques minutes, j’ai plongé dans l’univers fascinant des courses de bateaux: j’ai pu diriger mon petit bateau, visionner des étapes de la course et écouter les skippers en parler.  Il est même possible de visiter l’un des bateaux ayant participé à la course: le Brasil 1.

Le fameux Brasil 1 que l’on peut visiter

Autre gros point positif de ce musée: tous les panneaux sont traduits en anglais (ce qui n’est pas le cas de tous les musées d’Alicante). Ne parlant pas espagnol, j’étais bien contente!

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site du Musée Ocean Race.

Plage et farniente à Alicante le dimanche

Lorsque je suis ressortie du musée, Alicante s’était réveillée. Comme il faisait assez chaud pour une glace, je me dirigeais vers Sabores, un glacier de l’Esplanade d’Espagne. Les crèmes glacées sont maison et ils sont ouverts hors saison.

Ma définition du farniente: une serviette de plage, le bruit des vagues, un bon roman et de l’eau. Agrémentez ça d’une bonne glace et vous approchez du paradis 🙂 D’autant qu’en février, même le dimanche, vous n’avez pas besoin de partager votre mètre cube de sable avec 150 personnes !

Pour une pause plage sans bouger du centre-ville, il y a bien sûr la célèbre plage de Postiguet (mais elle est très populaire!) Et si vous aimez être plus tranquille, il y a aussi la plage de San Juan, accessible facilement en quelques stations de métro.

La beauté tranquille de la plage de San Juan….

Assister à un coucher de soleil magique à Alicante

Voilà une activité gratuite que vous pouvez faire n’importe quel autre jour aussi, mais j’avoue que le dimanche, quand tout est fermé, c’est le bon plan.

Pour terminer cette journée en beauté (et atteindre l’objectif des 10 000 pas par jour qui sont encore loin après une journée à la plage), direction le Castillo de Santa Barbara! Si vous avez lu, mes précédents articles, vous avez pu visiter le Château de Santa Barbara de jour. Mais lors de mon séjour, on m’a beaucoup conseillé d’y retourner de nuit, pour une toute autre ambiance…

En février, le soleil se couche tôt, c’est donc le moment idéal pour en profiter, surtout après une belle journée dégagée. Me revoilà donc prenant d’assaut la montagne (mais cette fois par l’autre versant.) J’apprends, une fois en haut, qu’il y a apparemment un ascenseur qui permet d’y monter sans effort: tant pis, c’est fait! Maintenant je profite du spectacle. Et c’est bien vrai que voir la ville d’Alicante à nos pieds se nimber de tons roses, rouges et violets, ça n’a pas de prix! Le spectacle a quelque chose d’irréel et j’ai du mal à en détacher le regard. Les bruits des spectateurs autour sont comme atténués (ou peut-être que ce spectacle sublime pousse au chuchotement…)

Oui, il y en a qui pensent que les goélands se nourrissent de nounours haribos … Qui poussent dans la nature sur le fameux Nounoursier, bien sûr!

Le soleil se couche sur Alicante, mettant fin à une journée douce et reposante. Demain, je reprendrais un bon rythme mais aujourd’hui, je profite encore un peu …

J’espère vous avoir donné quelques bonnes idées pour profiter d’Alicante le dimanche. Il est temps pour moi de vous laisser en compagnie des articles précédents du citytrip à Alicante. Bonne route!

Et vous, connaissez-vous la ville d’Alicante? Quel est l’endroit que vous y préférez? Une bonne adresse?

Alicante J1: La randonnée et le château fort

Voyage à Alicante J2: L’île de Tabarca

Alicante J3: Contes et légendes d’Alicante

Si vous êtes fans de l’Espagne, il y a aussi de belles choses à découvrir à Barcelone, en février!

épingle pinterest

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à l’épingler:)

 

5 Comments

  1. Cyrielle - PURPLE*RAIN

    Moi j’opte pour la plage et farniente avec une bonne glace ^^ Merci pour cette jolie découverte de la région

    • travelingaddress

      Le combo gagnant !

  2. Claire

    Superbe photos déjà, et ça me donne envie de voyager !

  3. GirlsnNantes Eva

    je n’y suis jamais allée et j’avoue que l’Espagne ne me tente pas sauf en hors saison comme toi
    je n aime pas la chaleur ni être bousculée alors février me semble être une super saison
    bises

    • travelingaddress

      Tout à fait mon point de vue aussi! Février c’était parfait!

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑