Villefranche de Rouergue à vélo

Grâce à Alexandra du blog Itinera Magica et à l’hôtel Les Fleurines, j’ai gagné un séjour de 2 nuits à Villefranche de Rouergue. Je ne connaissais pas du tout cette ville (d’ailleurs en général, je connais assez mal le sud) et j’ai donc décidé de coupler ces deux jours avec deux jours à Toulouse pendant les vacances de Pâques. L’hôtel était prêt à m’accueillir à cette période donc j’ai fait ma valise et c’est parti!

ça a l’air pas mal du tout, non?

De l’auberge aux Fleurines

Après un rapide petit déj’ à La Petite Auberge de Saint Sernin, (1 euro de participation), je me suis dirigée vers la gare de Toulouse-Matabiau. J’avais prévu de me balader le long du Canal du Midi avant de prendre mon train.  Malheureusement, il n’a rien du Canal paisible que je m’étais imaginé! De part et d’autres, 3 voies de voiture se succèdent: pollution, bruit, stress, je renonce!  J’échoue à quelques pas, au Cimetière de Terre Cabade.

Sérénité au cimetière de Terre Cabade

Ce sont les deux obélisques marquant l’entrée qui attirent mon regard en premier. Je marche dans leur direction pour essayer de comprendre de quoi il s’agit. Puis les colonnades et les nombreux caveaux ornés me retiennent sur   place. Et le calme aussi …. Et dire qu’à quelques mètres, il y a le bruit et le stress…  Justement en classe, nous travaillons sur  le mot “caveau” à partir du livre Le Buveur d’Encre. En voilà de beaux spécimens pour illustrer cette notion. Oui car en CE1, on a le mot “Tombe” et “ça suffit bien, non?”  Pendant un bon moment, je me perds dans les allées de ce joli cimetière paysager.

 

Arrivée aux Fleurines

Je monte dans le train  direction Les Fleurines où je suis attendue pour 14h30. Ils ont même la gentillesse de venir me chercher à la gare 🙂 Je prends possession de mon studio et y dépose mes affaires. La  chambre est parfaite (non, non, je ne suis pas biaisée :p) Elle est grande, lumineuse, avec un accès direct à la terrasse et au sauna. J’ai même mon petit coin pour manger dehors avec table et chaises 🙂

A l’intérieur, j’ai une douche et une baignoire, un grand lit et des jeux de lumière. Je suis séduite! Dans une chambre comme ça, on se repose et on se détend! Après tout, ce sont les vacances ….

Détente après une longue randonnée dont je vous parlerai dans un prochain article 🙂

Dans l’ascenseur en montant, j’ai vu que l’hôtel pouvait prêter des vélos: à moi, il ne faut pas en promettre ! Quelques minutes après être arrivée, me voilà de nouveau à la réception pour récupérer une monture et un casque. Direction l’Aveyron! (la rivière, hein!)

Deux roues ça va plus vite que deux pieds!

A la découverte de Villefranche de Rouergue

(où j’apprends que je fais journaliste :p )

Une fois équipée de mon deux roues, j’ai décidé de redescendre vers la rivière. Ce qui est très pratique à Villefranche de Rouergue, c’est qu’il y a une seule route qui forme une boucle autour de la ville. Au milieu, c’est un enchevêtrement de rues et de ruelles. Comme Les Fleurines sont situées tout en haut et la rivière en bas, il n’y a plus qu’à se laisser descendre le long de la route!

J’arrive sur un grand parking où j’assiste à un concert des plus étranges. J’entends la musique mais je ne vois pas les musiciens…  Une petite mare se trouve au pied des maisons. Je me rapproche discrètement jusqu’à être tout près du bord de l’eau…. et je trouve enfin les coupables! Des dizaines et des dizaines de grenouilles sont rassemblées dans ce petit point d’eau. Les pigeons viennent aussi y boire ce qui nous donne un joli ballet de plumes pour accompagner tous ces coassements.

Je prends plusieurs clichés, posée sur le muret. C’est là qu’un vieux monsieur qui regardait les oiseaux depuis son balcon vient me trouver. Il veut savoir si je fais partie de La Presse 🙂 C’est l’objectif de l’appareil qui l’a induit en erreur :p Je lui explique tant bien que mal ma vie de blogueuse. Il repart content, il va en avoir des choses à raconter aux voisins! Une  blogueuse, pensez-vous! C’est qu’il n’en voit pas tous les jours! 🙂

De son côté, il m’abreuve d’informations sur la récente crue de ladite mare qui aurait inondé toutes les maisons alentours. Forcément, ça descend! A la voir si calme, c’est difficile à imaginer!

Balade à vélo au bord de l’Aveyron

Je remonte ensuite sur le vélo pour rejoindre la rivière. Je suis son cours vers la gauche après l’avoir traversée et goûte au calme de Villefranche. On est loin du Canal du Midi ! Je passe devant plusieurs bâtiments désaffectés: moulin, centrale électrique, etc … C’est tellement dommage de voir ces beaux (et immenses) bâtiments tomber dans la décrépitude! J’imagine tout en pédalant des projets fous pour les réhabiliter…

Après avoir longé la rivière un moment, je me retrouve sur une route. Je poursuis un peu pour voir si elle rejoint un chemin mais comme ce n’est pas le cas, je m’arrête près d’une glycine et fais demi-tour. Je passe alors de l’autre côté de la rivière grâce au Pont de la Gasse afin d’explorer l’autre rive.

En revenant à mon point de départ, je décide d’aller voir de l’autre côté (à droite) ce qu’il y a de beau. Mais au bout de quelques mètres, je tombe sur le sentier pédestre du Lièvre et de la Tortue que j’ai prévu de faire demain.  Je fais donc demi-tour: ce n’est pas un endroit pour le vélo!

Comment se rendre à Villefranche de Rouergue depuis Paris?

Pour ma part, j’ai choisi de prendre l’avion jusqu’à Toulouse depuis l’aéroport d’Orly (1h). J’y étais déjà allée en bus de nuit (8h) il y a deux ans à l’occasion d’un weekend très spécial à Toulouse. Cette fois, j’ai privilégié la rapidité.  J’ai passé une nuit à Toulouse en auberge de jeunesse avant de prendre le train direction Villefranche de Rouergue (1h). J’ai fait la même chose au retour, ce qui m’a permis de passer deux jours complets à Toulouse et 2 à Villefranche 🙂

Pour aller à Toulouse, je ne prends jamais le train pour deux raisons: non seulement c’est très long (moins que le bus de nuit quand même mais plus que pour aller à Bordeaux!) mais en plus il n’y a même pas l’avantage du prix. Le bus c’est long, mais ça n’est pas cher!  Pour les dates que j’avais réservées, non seulement le train mettait en moyenne 3 heures de plus que l’avion, mais en plus, il était plus cher ! Le choix a été vite fait même si je dois avouer que pour des raisons environnementales, je trouve ça très dommage ! D’autant que quelques temps plus tard, j’ai pris le train pour aller en Alsace: il m’a coûté très cher et était loin d’être plein … Peut-être faudrait-il envisager des promotions à l’approche du départ …

Et pour bien préparer votre séjour:

Un bon petit déjeuner et un sauna:

Le petit déjeuner aux Fleurines était top: des produits frais et de saison,  achetés chez des producteurs locaux et beaucoup de choix.  Pain frais, viennoiseries, fromages, yaourts bio, jus de fruits frais…. il y avait l’embarras du choix! Ce que j’ai le plus apprécié? Les yaourts de la fromagerie artisanale et biologique Nature de Lait. J’en avais repéré un à la chicorée qui m’intriguait et j’ai bien fait de le goûter! Le petit déjeuner était tout à fait à la hauteur de la chambre et de l’accueil que j’ai reçu!

Quant au sauna, j’y avais un accès direct depuis ma chambre. Il était donc hors de question de ne pas le tester 🙂 Cependant, il est ouvert aux autres clients de l’hôtel bien que seules deux chambres aient un accès direct. Donc j’avoue que j’y suis allée sur la pointe des pieds de peur de tomber sur un autre client. Mais mes craintes se sont révélées infondées. Personne n’est venu me déranger dans le sauna. Et j’ai même pu dîner sur la terrasse sans croiser qui que ce soit !

Un grand sauna en forme de tonneau à tester seul ou à plusieurs

En un mot, ce séjour a été une parenthèse enchantée du début à la fin !

Informations pratiques:

Hôtel Boutique Les Fleurines: 17 Boulevard Haute Guyenne, 12200 Villefranche de Rouergue – Aveyron – France

L’hôtel est classé 3 étoiles et est situé au cœur du centre historique de Villefranche. A deux pas d’ailleurs, se trouve l’extraordinaire Chapelle des Pénitents noirs ….

J’ai dormi dans le Studio Notre-Dame d’après les photos. Un appartement facturé aux environs de 300 euros pour 2 nuits si je ne me trompe pas. Un beau cadeau donc et je remercie encore une fois l’hôtel et Itinera Magica qui m’ont fait gagner ces deux nuits comme une princesse 🙂

Vous l’aurez compris, Villefranche de Rouergue est une ville très sympa à parcourir à vélo de l’extérieur.  Sur les bords de l’Aveyron, du côté gauche, il n’y a pas un chat. On profite à la fois du calme et du paysage. Si votre hôtel ne peut pas vous en prêter, ou si vous n’en avez pas emmené, pensez à en louer un  🙂

Si vous avez aimé cet article et que vous souhaitez le retrouver, épinglez-le sur pinterest 🙂

Et pour poursuivre la visite si vous êtes dans la région voici le début de mon périple de retour à Toulouse !

 

18 Comments

  1. Très jolie promenade que tu nous as partagé. Je connais également assez mal ce sud, il faudrait y remédier !

    • travelingaddress

      13 juin 2019 at 19 h 47 min

      Merci! Et j’en ai profité pour poursuivre ma découverte de Toulouse donc ça valait le coup d’y retourner!

  2. Hello,

    très belle découverte ! Je suis contente pour toi que tu aies gagné, c’est super !
    Sinon tes photos donnent trop envie d’y aller et découvrir cette belle région.
    Bisous
    Lydi

  3. Cet endroit à l’air charmant, je n’y suis jamais aller, mais cela me tente bien 😉 Belle soirée

    • travelingaddress

      11 juin 2019 at 7 h 32 min

      Bonjour, c’est vrai que ce n’est pas un endroit très connu mais il vaut le détour !

  4. Coucou,
    C’est sympa comme lot à gagner ça ! Je ne connais pas du tout cette ville, top pour un dépaysement total ! 🙂

    • travelingaddress

      11 juin 2019 at 7 h 43 min

      Coucou, oui j’ai vraiment eu de la chance! Comme quoi, ça vaut le coup de jouer; on ne sait jamais quand on va gagner et ça donne de la visibilité au blogueur et à la marque donc ça vaut le coup !

  5. Coucou,
    Oh c’est super sympa comme coin ! Et j’aime bien aussi pouvoir découvrir un endroit à vélo, c’est sympa et ça détend à fond 🙂 Puis la chambre avec l’accès au sauna, c’est top je trouve, et le petit dej avait l’air délicieux !
    Des bisous 🙂

  6. J’espère pouvoir visiter ces endroits pendant l’été. L’architecture est vraiment magnifique !

    • travelingaddress

      11 juin 2019 at 7 h 41 min

      C’est vrai que là je me suis plus concentrée sur le côté nature mais j’ai un autre article prévu axé plus culture 🙂

  7. Je note l’adresse car j’habite dans le Tarn. C’est pas très loin de Villefranche mais je n’y ai jamais mis les pieds. 🙂

  8. Hello
    C’est fou mais nous avons aussi constaté que le prix en avion était parfois plus avantageux que le train !
    Il faut vraiment jongler entre les différents offres et surtout s’y prendre en avance pour bénéficier du tarif le plus intéressant.
    Quel beau mini séjour ! Comme toi, j’aurai pris aussi le vélo dès mon arrivée : le meilleur moyen pour découvrir tout ce que la région à a à offrir.
    Bises

    • travelingaddress

      10 juin 2019 at 10 h 34 min

      Bonjour! Oui quel dommage n’est-ce pas! Je me dis que j’ai un peu compensé par la suite en faisant tout à pieds et à vélo, sans utiliser de voiture.. Mais c’est vraiment dommage !

  9. GirlsnNantes Eva

    10 juin 2019 at 9 h 10 min

    c’est très chouette comme région et à vélo ça donne un plus carrément sympa je trouve ! 🙂

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑