Le Musée Grévin, là où la cire prend vie

Lorsque l’on entre au Musée Grévin, on a l’impression d’entrer dans un lieu merveilleux, à mille lieues de la rue parisienne que l’on vient  de quitter. Accueillis dans la salle des miroirs, l’on vit un rêve éveillé au rythme des jeux de lumières et de la musique. J’en ai des souvenirs extraordinaires! Jusqu’à la sortie, Passage Jouffroy (l’un des plus beaux de Paris), tout est prévu pour nous faire perdre la notion du temps, et de l’espace. J’y suis retournée récemment après de longues années et lui ai trouvé un air de familiarité en même temps qu’un goût de nouveauté. Même dans la salle de spectacle où nous avons été accueillis (et où je sais qu’il y a des statues disséminées de manière experte), j’ai été surprise par des êtres de cire assis au milieu des êtres de chair. Ils avaient l’air tellement à leur place …  Dans la série “Musées de mon enfance”, je vous présente donc Grévin!

Souvenirs d’enfance

Le musée Grévin est l’un des musées de Paris où j’ai dû aller le plus grand nombre de fois étant petite. La raison pour laquelle on y retourne encore et encore, c’est cette capacité à évoluer avec son temps. D’un côté, les moulures, les plafonds peints magnifiques, la salle de spectacle et l’incroyable salle aux miroirs. De l’autre, une reconstitution de cuisine de chef flambant neuve, des événements dans l’ère du temps et une scénographie sans cesse revisitée.

De nouvelles statues entrent au Panthéon du musée, suivant les nouvelles tendances et attirant de nouveaux visiteurs, tandis que l’on a plaisir à retrouver les anciennes. Visite après visite, je revois Louis de Funès, la reine d’Angleterre, Céline Dion…. Cette année, j’ai découvert les statues de Kendji, Kev Adams ou encore Alexandra Lamy.

Mais le Musée fait aussi dans les personnages de dessin animé. Je me souvenais de Lucky Luke et du Marsupilami près du comptoir du magicien, mais la collection s’est bien étoffée. Et justement, j’ai eu l’occasion, à l’invitation du musée, d’assister à l’inauguration de 2 nouvelles statues pour cette salle: les héros de la série française Miraculous. Ce fut une belle surprise car j’ignorais totalement que le musée organisait ce genre d’événement ouvert au public. Et pourtant, j’ai grandi près de Paris…. Mais enfin, mieux vaut tard que jamais, j’ai affronté le RER en période de grève et suis allée voir ça d’un peu plus près…

Miracu-what?

Miraculous! (non, mais suivez un peu! :p ) Si vous avez des enfants, peut-être connaissez-vous cette série animée qui met en scène Lady Bug et Chat Noir (Marinette et Adrien dans la vrai vie). La série se passe en France, pas loin de la Tour Eiffel, et met en scène les différents monuments et point d’intérêt de la capitale. Lady Bug et Chat Noir sont deux personnes normales qui, grâce à leurs Miraculous (une petite coccinelle et un petit chat noir), se transforment en super héros. Mais attention, la transformation ne peut pas durer des heures car les petits Miraculous ont besoin de recharger leurs batteries. Gare alors à ne pas redevenir humain en plein milieu de la foule ! L’esthétique me fait un peu penser aux Totally Spies de mon enfance et je m’y suis donc plongée avec plaisir 🙂

En plus, en bonne Sherlock Holmes, j’aime bien essayer de reconnaître les lieux visités! J’ai pour l’instant eu l’occasion de voir la Place des Vosges, le Louvre et sa pyramide, la place du Trocadéro …, tous criant de vérité. On s’y croirait (bon à part qu”il fait toujours beau :p)

Miraculous au Musée Grévin

Après les arrivées retentissantes du Petit Prince et de Scrat (L’ Age de Glace), les Statues de Lady Bug et de Chat Noir ont rejoint le musée Mercredi 4 avril 2018.

Pour cet événement, le musée a fait le choses en grand : soirée privée en compagnie des créateurs de la série, de l’artiste qui a modelé les statues et des deux interprètes de la bande-originale, Lou et Lenni-Kim.

Les artistes nous ont également proposé un mini-concert en interprétant chacun un de leur titre avant de chanter le générique devant les 2 statues enfin dévoilées.  Les autorités ont ensuite habilement détournée notre attention par un buffet très original (je retiens la tour de donuts :p) pendant que les statues allaient rejoindre leur nouvelle demeure dans le musée. Avec Lady Bug et Chat Noir dans son équipe, Scrat aura peut-être enfin une chance d’attraper (et de manger! ) cette satané noisette !

 

Informations pratiques:

Adresse:

Tarifs: Jusqu’à 15 ans: 17 euros 50.

Adulte: 22 euros 50

(il y a des promotions si vous prenez vos billets en ligne plutôt que sur place: Offre famille: 16 euros/personne pour 4…).

Vos enfants peuvent également tester la Visite Contée (samedi et dimanche après-midi), entre 7 et 12 ans -> 30 euros/enfant.

 

Je remercie beaucoup l’équipe du musée pour son invitation à redécouvrir un morceau de mon enfance, en même temps que le nouveau phénomène actuel.

Pour finir, on se fait un petit avant/après?

ça c’était moi avant 🙂 (genre y a 15 ans à peu près)…

et maintenant 🙂

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous souhaitez découvrir d’autres musées insolites de Paris, pourquoi ne pas faire un tour au Musée des Arts Forains, ou participer à la cérémonie du thé au Panthéon Bouddhique?

4 Comments

  1. De dos tu n’as pas du tout changé !
    Je n’ai visité e musée Grévin qu’une seule fois et je m’y suis sentie un peu perdu. N’ayant qu’une mauvaise culture télé/musique, en dehors des grandes figures historiques je ne reconnaissais aucune statue. Sans compter que certaines sont tellement bien faites que tu as peur qu’elles prennent vie à chaque instant.
    Je n’ai pas du tout une âme d’enfant pour ce genre de lieu. Par contre oui, l’entrée et la salle aux miroirs est incroyable.

    • travelingaddress

      20 avril 2018 at 2 h 35 min

      Mais de face un peu quand même ;p J’avoue qu’il y a aussi certaines statues pour lesquelles j’ai glissé un œil discret vers la pancarte explicative 😉 J’aime bien la salle qu’ils ont créée pour les chefs cuisiniers, ça change un peu!

  2. Sympa ce musée. Je l’ai découvert que l’année dernière (alors que j’habite à deux pas). Ce qui m’a toujours freinée c’est le tarif. A quatre voire plus (puisque nous n,’arrivons pas à sortir sans au moins un ou deux copains de mes enfants) c’est un sacré budget. Mais c’est une expérience à vivre je reconnais.

    • travelingaddress

      15 avril 2018 at 17 h 38 min

      Oui tout a fait! J’y allais avec ma grand-mère du coup nous n’étions que 2, ça faisait moins cher ;p

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑