Tours en 4 heures: quand la visite commence à 14h…

Je suis partie à Tours pour un week-end afin de découvrir cette ville peu éloignée de Paris (1h de train, 2 h de voiture), située sur l’itinéraire de la Loire à Vélo, mais qui nous avait échappé pendant notre Bike trip n°1.

Arrivée le vendredi soir, j’étais prête à décoller dès le matin; problème: la plupart des points touristiques ouvrent à 14h et ferment à 17 ou 18h.

C’est donc une visite de la ville de Tours en 4 heures que je vais vous proposer puisque c’est le temps d’ouverture dont nous disposions et que visiblement le dimanche, c’était assez similaire. Prêts à être efficaces? :p

1) A la découverte de Tours et ses musées:

Avant de démarrer, commençons doucement par une visite de la Cathédrale St Gatien de Tours qui heureusement a échappé à la malédiction des 14h (par contre, nous n’avons pas pu visiter la Crypte, c’était la messe ^^’).

Le bâtiment est très impressionnant et il y a de beaux vitraux. Le chœur en particulier, retient l’attention. Une fois encore, j’apprécie le fait qu’en France, visiter une église soit gratuit, afin que tout le monde puisse profiter des trésors architecturaux qu’elles renferment sans distinction de religion ou de porte-monnaie.

Sortis de la cathédrale, c’est l’heure de prendre un bon déjeuner avant les 4 heures effrénées qui nous attendent. Nous avons choisi une boulangerie, mais le centre de Tours est riche de nombreuses enseignes très variées.

Prêts?

Première escale Place Plume pour voir les maisons anciennes et leurs façades à colombages, vestiges d’anciennes échoppes de Tours. Un coin très sympa…

2) Tours en nature:

En continuant à marcher, on passe devant les Tours Charlemagne et St Martin que l’on ne peut voir que de l’extérieur pour le moment (mais des travaux d’aménagement  sont en cours donc cela risque d’évoluer). Nous sommes dans un quartier très commerçant mais notre première visite va nous emmener un peu plus à l’écart, ainsi nous montons dans le bus C (sorte de mini paladin: 8 places assises :p), direction: le Jardin botanique!

Après celui de Palerme et de Lausanne, je crois avoir développé une passion pour ces jardins…

A 14 h tapantes, nous sommes devant les portes (apparemment le parc ouvre plus tôt) et commençons la visite par le parc animalier: wallabies de Bennett, émeus, flamants roses, mini-ferme, volières peuplent les anciens enclos du parc.

La promenade se poursuit à travers le jardin botanique à proprement parler, très paysagé et animé de sculptures naturelles représentant des animaux. En sens inverse, se trouvent les serres. L’entrée est gratuite, mais ce sont elles qui n’ouvrent que de 14 à 17h). Le dimanche, des ateliers en rapport avec la nature sont proposés. Ce week-end, c’est Api-thérapie (comprenez ‘thérapie en lien avec le miel, les abeilles…) Because I’m haaaaappyyyyy…… Bref.

Malgré le temps couvert, la visite est agréable et nous y passons un bon moment. Mais il est déjà temps de remonter dans le minibus pour rentrer en centre-ville où se trouve notre seconde étape: le château de Tours. Positionné en bord de Loire, il nous permet de passer à côté du Pont Wilson pour prendre quelques jolis clichés du fleuve que nous avons longé à vélo deux ans plus tôt. Nous y croisons aussi la Police Montée (à cheval), qui semble y monter la garde.

3) Tours d’art:

Le château renferme plusieurs expositions réparties sur les différents étages du château: au RDC et au premier, une exposition de photos (surtout en noir et blanc) d’une artiste polonaise, Zofia Rydet. Son créneau: des photos d’inconnus polonais à l’intérieur ou devant leur maison. On retrouve dans les maisons de tous ces gens des thèmes communs: une grande importance de la religion, des intérieurs assez nus avec une tapisserie très présente, une certaine pauvreté qui évoque les maisons paysannes d’antan (de nombreux sujets n’ont ni chaussettes ni chaussures et parfois le sol est encore en terre). Un joli regard posé sur ces personnes et rendu par l’objectif qui fait que l’exposition est attrayante même si ce n’est pas ce  que j’ai l’habitude d’aller voir dans les musées.

Ma préférée (rapport à l’ourson évidemment!)

Au deuxième, changement de style: des peintures classées par thème (foule, plage, cirque…) de l’artiste Isabelle Hervé. Mon étage préféré.

Enfin, le dernier étage était consacré à une expo photo sur la ville de Tours vue par différents photographes. Intéressante, mais ce n’est pas ce qui m’a le plus marqué.

4) Tours animalière:

Changement de décor et retour en centre-ville pour la troisième étape avec le musée d’Histoire naturelle. Là encore, 3 étages (on en a monté des marches aujourd’hui!) Mais cette fois, il y a un ascenceur, donc à priori c’est accessible aux personnes handicapées; par contre, je n’en ai pas vu au château…

Au RDC, une exposition temporaire, Plus Vrai que nature,  sur les différentes techniques de fabrication des animaux présentés dans ces musées: taxidermie, moulage… J’y ai beaucoup appris, même si les informations étaient très denses, les visuels aidaient bien!

On commence au 1er étage: les animaux que l’on trouve dans la région et quelques fossiles et dents d’animaux marins.

Ensuite, on monte au 2 ème étage (mon préféré!) : le vivarium. Sont rassemblés ici, les reptiles saisis chez des particuliers ou récupérés par les pompiers lors d’interventions. Parmi eux, plusieurs spécimens dangereux pour l’homme et quelques bébés 🙂 Les NAC d’accord, mais il ne faut pas pousser mémère dans les orties quand même!

Pour finir, le 3ème étage: la bibliothèque (orientée nature évidemment). Après toute cette marche, je n’ai pas boudé mon plaisir de me caler dans un petit pouf pour lire un exemplaire de Salamandre Junior (hé oui, je suis restée très jeune!)

Toutes ces marches méritaient bien un arrêt gourmand avant de repartir: direction l’Atelier du chocolat avec une bouchée chocolat noir-pâte d’amande à 2 euros 80!

5) Quelques infos:

Et maintenant,  prêts à découvrir Tours à partir de 14h sans rien manquer? Voilà les infos dont vous aurez besoin:

  • Jardin botanique + serres (14h-17h): gratuit.
  • Musée d’Histoire naturelle: 14h-18h: étudiants détenteurs du pass culture: gratuit, étudiants, pass éducation, réduits: 2 euros, plein tarif: 4 euros.
  • Château de Tours: 14h-18h: étudiants détenteurs du pass culture: gratuit, étudiants, pass éducation, réduits: 2 euros, plein tarif: 4 euros.
Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager 🙂Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

4 Comments

  1. Bonjour,
    Il y a un an, nous avons fait un séjour “châteaux de la Loire”. C’était merveilleux ! Nous n’avons pas eu l’occasion de visiter Tours. Mais cet article donne envie de revenir explorer le lieu. Merci pour ce partage!

    • travelingaddress

      22 mars 2017 at 20 h 12 min

      Nous avons fait la même chose il y a deux ans: descente depuis Orléans jusqu’à Chenonceau et pareil, nous n’étions pas descendus jusqu’à Tours! La bêtise est réparée :p

  2. Techniquement Tours n’est pas si loin que ça d’où j’ai grandi, encore moins de là où j’ai fait une partie de mes études. Et pourtant je n’y suis allée que 2 fois, deux demi-journée, soir l’écrit et l’oral pour un IUT où je n’ai pas été prise. Autant dire que je n’ai jamais rien vu de la ville, malgré sa bonne réputation (surtout côté vie étudiante en fait).

    • travelingaddress

      6 mars 2017 at 20 h 26 min

      Ah je n’ai pas testé la ville de nuit, ce sera pour un prochain voyage… Mais en tout cas, c’est vraiment une ville sympa!


Notice: Use of undefined constant pings - assumed 'pings' in /home/travelinll/travelingaddress.fr/wp-content/themes/hemingway/comments.php on line 29

Notice: Use of undefined constant pings - assumed 'pings' in /home/travelinll/travelingaddress.fr/wp-content/themes/hemingway/comments.php on line 29
1 Pingback

  1. #Take12trips: le retour - Travelingaddress

Un petit message = une blogueuse contente :)

© 2017 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑

Suivez-nous aussi sur Facebook :) close[x]
%d blogueurs aiment cette page :