#Biketrip4: La Véloscénie de Versailles à Saint Rémy les chevreuses

Deuxième étape de ce biketrip local: Versailles- Saint Rémy les chevreuses! Une étape d’un peu moins de 25 km estampillée “Je débute/en famille” sur le site de la Véloscénie, soit 7 km de plus que la précédente mais avec à priori, moins de difficultés.

-> A voir maintenant si je serai d’accord avec cette classification… ou pas!

Le site prévoit 1h37 pour faire ces 24 km et quelques; je n’y crois pas du tout (surtout avec des enfants!) Mais bon, on verra bien: je lance le chronomètre et c’est parti!

Etape 2 : De Versailles à Saint Rémy les Chevreuses à vélo

Le parcours

Ce que j’aime particulièrement dans les itinéraires cyclables c’est qu’ils sont généralement situés en marge des voitures (bord de rivière, à travers champs et forêts…) Au pire, on passe à travers des villages peu fréquentés ou des petites rues dans les plus grandes villes.  On est au calme et on découvre parfois des merveilles, hors des sentiers battus ….

Dans cet itinéraire (pourtant estampillé “famille”), je me suis retrouvée plusieurs fois en bord de départementale (sur une piste cyclable, mais sans barrière de sécurité ou rebord empêchant les voitures de s’approcher) et carrément même sur la départementale (limitée à 70 ou 80)!

Spoiler alert: à vélo, il m’est impossible d’atteindre cette vitesse, même en descente!

Tout irait bien si  les conducteurs connaissaient leur code de la route, mais visiblement certains ont besoin d’un petit recyclage alors je me lance: pour doubler un vélo, il faut s’écarter d’ 1 m en ville, 1 m 50 à la campagne. Ce qui revient à peu près sur la départementale …. à changer de file! Hé oui, quand tu croises des vaches, des chevaux, des champs et que la vitesse n’est plus limitée à 50, c’est que tu es à la campagne !

Pour beaucoup de conducteurs qui m’ont dépassée, s’écarter un peu semblait suffisant. Or vous, dans votre voiture, vous ne vous rendez compte de rien, mais nous à vélo, on se prend de plein fouet le déplacement d’air et le bruit d’une voiture (voire d’un camion) à 80 à l’heure. Non seulement ça fait peur, mais en plus, cela dévie le vélo de sa trajectoire et on risque de finir dans le fossé… Le code de la route n’existe pas pour rien, respectons-le!

Un collègue cycliste?

Heureusement, tout l’itinéraire n’était pas comme ça! Une bonne partie des pistes cyclables étaient très bien aménagées à l’écart des voitures, et il y avait beaucoup de traversées de villages sympathiques. Néanmoins, cette portion d’itinéraire suffirait pour moi à ne pas le recommander aux familles mais plutôt aux cyclistes confirmés. L’itinéraire n’est pas très technique mais il y a des portions dangereuses.

La véloscénie c’est aussi découvrir des villes inconnues aux portes de chez soi …

Il manque aussi quelques panneaux afin de mieux baliser l’itinéraire: sans maps.me et la 4G pour consulter le tracé de la Véloscénie, je ne m’en serai pas sortie!

Le temps de parcours de l’étape

Temps prévu: 1h37

Temps réel : un peu plus de 3 heures.

Vous voyez déjà que le temps promis s’éloigne doucement … Et pourtant je n’ai pas chômé! Avec des pointes à 45 km/h en descente (et à 2 km/h en montée :p ), j’ai été assez rapide!

Pourquoi alors ai-je mis plus de temps que prévu? – déjà parce qu’à mon avis celui qui a effectué le parcours en 1h37 n’était certainement pas un cycliste du dimanche comme moi (Pourtant le parcours est estampillé débutant, non?)

-d’autre part parce que j’ai évité une partie du parcours en coupant à travers forêt à pied, ce qui m’a certainement pris un peu plus de temps. Mais bon entre une départementale limitée à 70-80 ou 15 minutes de marche en forêt, le choix était vite fait!

Pourquoi parcourir la Véloscénie jusqu’à Saint Rémy les chevreuses alors?

Pour s’immerger dans la nature aux portes de Paris

A partir de Jouy, je me suis retrouvée dans un environnement très vert avec de nombreux haras et poneys- clubs ainsi que des champs. La petite fille en moi a adoré croiser chevaux et poneys le long de la route! Les champs avaient eux-aussi un côté apaisant et reposant.

Un peu plus loin, je me suis retrouvée dans la forêt du  Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse. Un endroit que j’aurai aimé explorer plus longtemps mais la prudence m’a fait y renoncer pour cette fois. Une fille seule en pleine forêt ce n’était déjà pas une super idée; avec la présence potentielle de chasseurs en plus, c’était inenvisageable!

Mais j’y retournerai certainement en groupe, après avoir vérifié les jours non-chassés et avec un itinéraire des chemins de forêt 🙂

Pour découvrir les points d’intérêts de la Véloscénie

Comme chaque étape, celle-ci présente ses points d’intérêt: tour à tour, vous croiserez, un avion mirage, l’aérodrome, des chevaux, des champignons étonnants, beaucoup d’oiseaux, de jolis villages, un joli château (le Château du Gavoy, qui ne se visite pas) etc….

Quand tu croises un avion sur le bas-côté, ça veut certainement dire qu’il est temps de faire une pause!

Que visiter / faire autour de l’étape 2 de la Véloscénie?

Il y a également de nombreuses visites et activités possibles dans le coin et j’ai choisi de vous en présenter 2. Si vous avez suivi le descriptif de la Véloscénie et que vous êtes venus en famille, ces deux activités s’adaptent à vous aussi!

L’Espace forme du Centre aquatique de Saint Rémy les Chevreuses

Après 3 heures de vélo, on a bien envie de se détendre! ça tombe bien car Saint Rémy les Chevreuses possède un superbe espace de détente: son Centre aquatique. D’une part une piscine avec un très grand toboggan, d’autre part un “centre forme” équipé d’une salle de sport, de douches, d’un hammam, de deux saunas, d’un bassin de réflexologie plantaire, d’un bassin avec des jets massant et d’un bassin plus sportif avec des aquabike et des tapis de course dans l’eau.

Vous ne croyiez tout de même pas que j’allais vous mettre une photo de nous dans le spa?! Hé non, il va falloir vous déplacer pour le découvrir 🙂

Personnellement j’ai choisi le côté spa (et je n’ai pas fait grand mal à la salle de sport :p ) Les deux espaces sont séparés car l’entrée Piscine coûte 7 euros 20 et le spa 19 euros (tarif adulte). J’y ai rejoint une copine et nous avons négocié pour pouvoir passer quelques minutes de l’autre côté et tester le toboggan (dans ce sens c’est possible) 🙂

Nous y sommes restées à peu près autant de temps qu’il m’a fallu pour pédaler jusque là!

Le château de Breteuil

( à moins de 6km de la gare de Saint Rémy les chevreuses)

Vous avez encore de l’énergie? Voilà une visite culturelle qui ravira petits et grands! Ce serait dommage de venir jusque là et de rater le Château!

L’entrée n’est pas donnée (entre 10,70 et 16 euros selon si l’on veut faire seulement les jardins ou également l’intérieur du château) mais j’en garde de très bons souvenirs.

Avant, nous y allions avec l’école mais depuis les tarifs ont beaucoup augmenté et ce n’est plus possible (9 euros par élève à peu près en visite libre soit 207 euros sur ma coop de cette année: impossible! Et je ne vous parle même pas des options à 4 euros PAR élève! ) C’est bien dommage car le Château de Breteuil, c’est le château des contes de Perrault: on trouve disséminées dans les jardins de nombreuses scènes issues des contes les plus connus. De temps en temps, il y a des visites contées aussi. Enfin, on peut le parcourir sous forme de jeu de piste,  à la recherche de certaines scènes de contes. bref, culturellement, c’était très intéressant …

Mon endroit préféré: le labyrinthe devant l’Orangerie!

Le Jardin des princes et le pigeonnier valent également le détour…

Il y a quelques années, une de mes amies s’y est mariée, ce qui en a fait un lieu d’autant plus particulier! Se balader en calèche dans les allées du Château de Breteuil, ça n’arrive pas tous les jours!

Voilà pour cette étape bien remplie! J’espère vous avoir donné envie de remonter en selle et de parcourir la région parisienne à vélo. Vous avez plein d’idées maintenant dans lesquelles piocher si jamais vous envisagez cet itinéraire (n’hésitez pas à m’en suggérer d’autres aussi!)

Et comme toujours à vélo, soyez prudent! Casques, gilet jaune, phares et sonnette ne sont pas en option! (Personnellement j’emmène aussi toujours la pompe à vélo au cas où)…

Pour lire ou relire la première étape de la Véloscénie de Massy à Versailles, c’est par ici!

12 Comments

  1. J’aime bien l’idée de découvrir la région parisienne autrement, en vélo! Par contre 24 km? Tu veux ma mort!! Je suis tout sauf sportive… et j’aurais bien peur de ne pas suivre le rythme!

    • travelingaddress

      20 novembre 2019 at 14 h 44 min

      La bonne nouvelle c’est que l’itinéraire est proche des rer c et B donc si tu as un coup de fatigue, tu rejoins une des gares de l’itinéraire et tu peux reprendre exactement à l’endroit où tu t’es arrêtée un peu plus tard 🙂

  2. coucou

    c’est vrai qu’on ne se rend pas compte de ce que vivent les cyclistes quand on est au volant de son véhicule.
    c’est fou par contre la différence entre temps estimé et temps réel
    en tout cas c’est chouette de visiter la région parisienne sous un autre angle
    bises

    • travelingaddress

      19 novembre 2019 at 19 h 25 min

      Oui je pense que pour s’en rendre compte il faut soi-même prendre le vélo et voir. Autrement on ne se rend pas vraiment compte!

  3. 24 km c’est chaud avec des enfants. En tout cas cette balade est très jolie

    • travelingaddress

      19 novembre 2019 at 19 h 24 min

      Oui je suis d’accord aussi! Après ça dépend aussi s’ils ont l’habitude de ce genre d’expédition ou pas 🙂

  4. Sympa la balade à vélo 😉 et plein de jolis sites à visiter. Je ne suis pas très douée sur un vélo et préfère en faire sur les pistes cyclables protégées. J’avoue que les voitures font parfois peur. On a beau mettre un gilet fluo, un casque on n’est jamais à l’abri. 3h de vélo ! Je ne sais pas si j’aurais tenu ! Une balade à tester mais plutôt l’été 😉

    • travelingaddress

      19 novembre 2019 at 19 h 26 min

      haha je l’ai mise au programme de l’automne car ce n’est pas loin de chez moi et que je peux rentrer en cas de grosse pluie, neige… Pour les itinéraires plus lointain je privilégie en effet l’été et Pâques car c’est plus sûr niveau météo :p

  5. Coucou,
    Tu as bien raison de rappeler le code de la route. A vélo et en voiture, nous n’avons pas du tout la même perception 🙂
    Sinon, tes photos sont très jolies et ça donne envie de découvrir tout ça de nos propres yeux 🙂

    • travelingaddress

      18 novembre 2019 at 19 h 04 min

      Merci beaucoup ! Oui je vois totalement la différence quand je suis en voiture. On ne se rend compte de rien !

  6. Hello, ça doit être très sympa à faire quand même ! Les étapes le long du parcours promettent de jolies découvertes.

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑