La Baie de Somme: à la frontière entre Terre et Mer

J’ai récemment fait escale en Baie de Somme et ai réalisé combien l’endroit se prêtait bien au thème ‘Frontières’ du rendez-vous #enfranceaussi.

En fait, la Baie de Somme se trouve à la frontière de la Terre (Côte Picarde), de la Mer (La Manche) et du fleuve Somme  (qui finit par se jeter dans la Manche. Cela faisait longtemps que j’avais envie de m’y rendre ; depuis que ma sœur y avait fait du volontariat dans un centre de protection du phoque.

L’objectif de ce voyage était donc simple: voir des phoques dans leur milieu naturel!

La Baie de Somme: petits villages typiques

En vacances dans la Baie de Somme, vous profiterez d’une vie sauvage luxuriante. Mais s’il n’y a pas que la nature qui vous intéresse, profitez aussi de l’architecture des petits villages alentours.

Au Crotoy, vous trouverez une longue plage de sable fin (plein Sud) et de très belles maisons. Le village offre également un superbe point de vue sur la Baie bordé par une résidence Pierre et Vacances magnifique. Je ne suis pas très ‘grandes chaines’ en général, mais le bâtiment m’a fait rêver!

 

Le Crotoy est un petit port de pêche où l’on pêche la crevette grise. Vous pourrez donc vous y procurer de petits crustacés tout frais si l’envie vous en prend. Le centre n’est accessible ni aux cars ni aux camping cars et le parking est assez loin (encore une bonne raison de s’y rendre à vélo!)

Saint-Valéry sur Somme est une cité médiévale aux rues pavées. On y retrouve les traces de Jeanne d’Arc et de Guillaume le Conquérant. Mais chut! je ne vous en dit pas plus, il faudra aller le découvrir! Une fois encore, centre inaccessible en car et camping-car (vélo, vous dis-je!)

La Baie de Somme: y voir des phoques

Parcourir la plage à pied:

Pour voir les phoques de la Baie de Somme, nous nous sommes rendus au Phare du Hourdel (Cayeux-sur-Mer) où nous attendait Patrice. Patrice, c’est le guide des randonnées de la Baie de Somme. Il a grandi ici et c’est un vrai passionné! En 2h30, il nous a fait parcourir la plage de sable et de galets le long de la Somme: nous étions venus voir des phoques, nous avons d’abord vu des galets. C’est que la région, et la ville de Cayeux plus particulièrement, est célèbre pour ses galets venus des falaises de craie et stoppés en Baie de Somme par le croisement avec le fleuve Somme. Il n’y a donc plus qu’à se baisser pour les ramasser (travail qui est d’ailleurs fait à la main), mais attention, on ne vous en voudra pas si vous en ramenez quelques-uns à la maison mais leur exploitation est protégée. Vous ne pouvez pas en ramasser des quantités! Les galets sont constitués à presque 100% de silice pure.

Un peu plus loin, nous sommes intéressés à un étrange objet ressemblant à une éponge. Il s’agissait en fait d’œufs de bulots! Nous avons également croisés des ossements de seiche, des choux marins, des œufs de raie….

Dernier arrêt: un ancien bunker datant de la guerre, avec une allure étrange… En effet, si la forme générale a bien résisté au temps, la construction a basculé et glisse lentement, d’année en année, vers la mer.

Pendant notre promenade, nous apercevons quelques phoques nageant au loin (certainement en train de pêcher..) Notre guide nous indique qu’il s’agit de Veaux Marins. Nous sommes bien trop loin pour mettre sa parole en doute! Nous dépassons le bunker, et les voilà soudain dévoilés à nos yeux, se reposant sur une langue de sable.

Phoque gris et veau marin

La législation nous interdit de les approcher à moins de 300m mais comme nous sommes sur la plage et qu’eux ont choisi de se placer juste en face, nous sommes un peu plus près. Il est par contre interdit d’entrer dans l’eau ou  de s’approcher en bateau.

Deux espèces se partagent donc la dune: les veaux marins et le phoque gris. Cette fois, nous voyons nettement la différence surtout au niveau de la taille! Les couleurs varient également. Je bénis mon appareil photo et son zoom qui me permet de les voir de plus près. Sinon je recommande d’amener de bonnes jumelles! Patrice était, lui, équipé de deux longues vues pour que nous puissions bien observer.

En quelques mots: le phoque gris est plus gros et plus long que le veau marin. Il a une face allongée alors que le veau marin a une face plus aplatie.

En ce moment, nous sommes en pleine période  de reproduction pour le phoque gris (bébés à partir d’octobre). Pour le veau marin, elle est plus tardive (juillet-septembre), les bébés naissent donc à partir d’avril. D’ailleurs, nous avons pu en observer quelques uns!

Les deux espèces sont protégées: il est interdit de les chasser!

La Baie de Somme: mes prochains projets

  • La première chose que j’ai remarqué en traversant la région, c’est à quel point elle était adaptée au cyclotourisme. D’ailleurs, tout ou presque dans cette journée m’a rappelé notre Bike trip autour du Mont Saint Michel.   Et en effet, la Baie se situe au croisement de plusieurs routes cyclables. Il y a tout d’abord l’Eurovéloroute EV4 (ou Tour de Manche pour sa partie française). C’est celle que nous avions empruntée depuis Saint Malo. Il y a également la Véloroute Vallée de Somme. Il y a enfin de nombreux circuits et voies vertes qui permettent de découvrir la Baie de Somme en deux roues.  Bref, je n’ai qu’une envie, tenter le Bike trip #3 en Baie de Somme!
  • Effectuer la traversée de la Baie à pied. Nous l’avions fait pour le Mont Saint Michel et c’est une expérience qui restera gravée dans ma mémoire!

-> Notre traversée du Mont Saint Michel à pied.

  • Retourner visiter Le Crotoy, Saint-Valéry… et prendre vraiment le temps de les découvrir!
  • Revenir et me consacrer uniquement au Parc du Marquenterre! Y observer les oiseaux à la jumelle..
  • Prendre le petit train touristique (à vapeur!)  et faire le tour de la Baie.

Donc d’après mes calculs, il va falloir que j’y passe 6 mois 🙂 Mais ce sera avec plaisir!

On se prépare à aller se baigner… petite glissade vers l’eau…

Infos pratiques:

Nous avons effectué cette randonnée spéciale Phoques de la Baie de Somme avec Patrice ( contact@rando-baiedesomme.com). Nous n’étions pas invités, mais on a tellement apprécié la visite qu’on vous la recommande. On choisira certainement de nouveau ce guide pour la traversée de la Baie à pied.

Bonus: En fin de visite, on goûte les herbes des prés salés: salicorne, obion (utilisé dans la fabrication du rouge à lèvres)….

Notre guide nous a même réservé une jolie surprise au retour au phare (que je ne vous révèle pas afin de ménager l’effet!)

Tarifs: 13 euros (adultes)

6 euros (enfants); -6 ans: gratuits.

11 euros (groupe)

Rendez-vous: Phare du Hourdel, pointe du Hourdel.

Pensez à réserver!

Concours

Merci d’avoir lu cet article 🙂 Pour vous remercier, je vous donne une chance de gagner un Géoguide Gallimard sur le Pays Basque. Pour cela, il suffit de me laisser un commentaire sous cet article et d’en laisser un sur la page du groupe #enfranceaussi!

Le règlement : http://www.lecoindesvoyageurs.fr/reglement-concours-enfranceaussi-guide-gallimard.html

Bonne chance!

Et n’oubliez pas l’autre concours du moment  pour l’anniversaire d’enfranceaussi!

22 Comments

  1. Depuis que je sais qu’il y a des phoques sauvages dans le coin, j’ai très envie d’y aller, mais plus comme ta soeur, bénévole sur place, et pour un long séjour pour prendre le temps d’y aller, y retourner, m’asseoir et observer pendant des heures.
    Mais ce n’est qu’un projet parmi la dizaine que j’ai déjà en tête !

    • travelingaddress

      16 juillet 2018 at 3 h 52 min

      C’est sûr que j’aurai bien aimé y aller comme ça aussi mais elle et en fac de bio, c’est comme ça qu’elle a pu participer ;(

  2. Ca fait longtemps que je rêve de voir la Baie de Somme mais je n’ai encore jamais pris le temps d’y aller. Il y a deux ans nous étions allée an Baie d’Authie juste au Nord de la Baie de Somme et nous avions eu la chance de voir les phoques. C’était vraiment génial !

    • travelingaddress

      16 juillet 2018 at 3 h 53 min

      Je ne connais pas encore la BAie d’Authié mais comme je veux retourner dans le coin, ce sera l’occasion de l’an decouvrir!

  3. Bel article qui me rappelle pleins de souvenirs de ma belle région natale 🙂

  4. Merci de me faire remonter à ma mémoire ma première et seule rencontre avec le Parc de Marquenterre. C’était aux grandes heures de la planche à voile vers la fin des années 80 ; je faisais une compétition de planche à voile sous forme de raid avec plusieurs étapes dont une à Cayeux-sur-mer et une autre à Fort-Mahon-plage avec une étape au milieu au Parc de Marquenterre sur la rive droite de l’estuaire de la Somme. Nous étions au milieu de nulle part, le site m’ impressionnée, mais je n’avais bien sûr rien pour photographier ce lieu unique. Alors merci de ton bel article qui me rappelle ma vie d’hier … où le blogging n’existait pas.

    • travelingaddress

      5 juillet 2018 at 18 h 31 min

      Merci pour ton commentaire! ça devait être super de découvrir le site en planche à voile! J’en ai un peu fait en Bretagne et j’avais trouvé ça très chouette mais je pense que dans un site comme celui-là, cela doit prendre une autre dimension!

  5. Cela fait des années que je pense y aller. Et je ne me bouge toujours pas alors que ce n’est pas loin de Paris. Je suis vraiment nulle. Ton article est superbe, merci Aurélie.

    • travelingaddress

      5 juillet 2018 at 18 h 34 min

      Merci! Je suis exactement comme toi, j’ai mis beaucoup de temps à y aller! Et il y a tellement à y voir que j’y retournerai sûrement!( j’ai repéré quelques nourritures intéressantes aussi … 🙂

  6. Des phoques? ça alors!

  7. Je ne connais pas du tout ce coin et je ne savais pas qu’on pouvait voir des phoques! Il faut que j’y emmene les enfants un jour.

    • travelingaddress

      2 juillet 2018 at 21 h 02 min

      Je l’ai découvert l’an dernier mais apparemment c’est un coin connu pour ça. Il y avait des enfants avec nous durant la balade aussi :p

  8. très jolie façon de voir le sujet … je rêve de la Baie de Somme … mais c’est tellement loiiiiinnnn ….

    • travelingaddress

      2 juillet 2018 at 21 h 01 min

      Ah oui c’est sûr que pour moi c’est près! Mais ne t’inquiètes pas, j’ai le même problème avec le Sud de la France (c’est siiiii loin!) 🙂

  9. C’est une destination de week-end que j’aime beaucoup pas loin de Paris et très agréable. Nous avons adoré le Marquenterre, nous sommes amoureux de Saint-Valery. Les phoques c’est à Berck-sur-mer que j’ai pu les découvrir.

  10. J’adorerais explorer cette baie de Somme, rien que pour voir les oiseaux et les phoques. Ce doit être vraiment une belle découverte à faire !

    • travelingaddress

      1 juillet 2018 at 12 h 45 min

      Là j’y étais venue spécialement pour les phoques mais le guide a recommandé une autre saison pour les oiseaux et j’ai hâte d’y revenir !

      • Ah on adore la baie de Somme ! Jusqu’à ce printemps, il était possible de passer la nuit en van non loin de la pointe du Hourdel, on l’a fait plusieurs fois, c’était top ! On a eu la chance de voir les phoques l’an dernier. Et le parc du Marquenterre on l’a vu il y a deux ans, c’est génial. Une super destination !

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑