Virée nocturne #EnFranceaussi: une nuit à Planète Sauvage

Bienvenue dans un parc animalier safari français: Planète sauvage!

Le thème de la rencontre #EnFranceAussi du mois d’avril est: Virée nocturne, un thème qui m’a tout de suite inspirée comme vous allez le voir… (Pssst: Un petit conseil: lisez jusqu’au bout, il y a un petit concours à la fin !)

J’ai choisi de vous présenter un parc animalier bien particulier que l’on peut visiter de jour mais dans lequel on peut  aussi passer la nuit! 🙂 On n’en est pas encore au safari africain mais pour le moment c’est ce que je peux faire qui s’en rapproche le plus 🙂

Ce parc animalier est situé à Port Saint Père, près de Nantes et s’appelle, comme vous l’aurez compris, Planète sauvage.

Avant de vous parler de la nuit, je vais vous présenter une journée lambda dans le parc: Ce qui le démarque des autres, c’est cette possibilité de faire la visite en mode safari (comme à Thoiry). La différence, c’est que même les lions, les tigres et les guépards sont en semi- liberté ( dans un grand enclos que vous pouvez traverser en voiture, avec un sas pour les séparer des animaux herbivores). Quand vous traversez leur enclos, ce n’est donc pas le bon moment pour faire une pause pipi (d’ailleurs il y a un 4×4 qui reste en permanence dans les enclos des animaux dangereux au cas où ils auraient un mauvais comportement ou dans le cas, plus courant, où les visiteurs feraient quelque chose de stupide 🙂

Le safari excellence: Pour les groupes, en camion brousse, et pour les individuels en Jeep, vous parcourez la route du safari avec toutes les explications d’un guide et la possibilité d’aller au plus près des animaux car les voitures du parc ont le droit de s’aventurer sur l’herbe alors que les voitures des visiteurs doivent rester sur le chemin. En plus, vous aurez la possibilité de faire de belles photos même dans les endroits dangereux car le camion brousse est surélevé et n’a pas de fenêtres, seulement un grillage. 1000 individus de plus de 150 espèces sont en liberté sur les différentes plaines du parc. Vous recevrez dans votre plan du parc toutes les informations sur les animaux à voir et la possibilité de les cocher une fois observés.

oryx algazelle

IMG_0490

La rentrée des animaux: En automne/hiver, les animaux souffrant du froid sont rentrés, en plus des animaux dangereux,  dans des enclos pour la nuit. La caisse ferme alors à 15h30-16h afin que les soigneurs puissent faire rentrer les animaux. Les loups, trop sauvages et effrayés, et les ours restent dehors. Vous pourrez observer les astuces des soigneurs pour faire rentrer les animaux un à un, d’abord les dominants, puis les autres, la distraction par le jeu pour que l’éléphant ne soit pas concentré sur la manière d’ouvrir la porte….

D’ailleurs nous avons appris que ces éléphants étaient tellement intelligents qu’ils s’amusaient à couper l’électricité dans leur bâtiment à l’aide d’une branche.

La rentrée des hippos ne fut pas non plus de tout repos car, si l’un rentra sans problème, le second rebroussa chemin pour chasser le troisième et ils se battirent dans l’eau. Pour les soigneurs, l’hippopotamme est plus dangereux que l’éléphant dans ces moments et ils restent donc bien à l’écart.

Les bébés animaux: Je ne sais pas si c’est la saison ou si les animaux de ce parc se reproduisent extrêmement bien, mais nous avons pu observer beaucoup de touts-petits: girafons, bébés gazelles, antilopes, bisons, dromadaires, oryx…. Pas de petits chez les fauves car le lion est décédé, ni chez les hippos, trop jeunes. Pour les éléphants, le parc n’a que des femelles car elles sont plus faciles à gérer, mais j’ai appris que si un éléphant restait couché trop longtemps (par exemple pour accoucher), il mourrait; ainsi, la plus vieille éléphante ne se couche plus car elle ne pourrait pas se relever.rentrée des girafes rentrée des lions

Le spectacle de dauphins: Il m’a rappelé celui du parc Astérix (d’ailleurs un de leurs dauphins vient de là bas): un beau bassin, de belles figures de la part des dauphins et de leurs soigneurs. J’ai aussi appris qu’il était extrêmement fatiguant d’être soigneur dauphin et que, comme les sportifs de haut niveau, ils devaient se recycler après un certain âge. Le dauphin, qui apparaît comme un animal joueur et doux, est aussi dangereux car très intelligent. Les soigneurs ne restent donc pas plus d’une demie heure de suite dans l’eau avec eux car ils pourraient les jeter en l’air pour s’amuser ou pire. Ainsi, l’un des soigneurs a déjà été entraîné vers le fond du bassin par un dauphin, et cela par deux fois, et a dû appeler un autre dauphin à sa rescousse.

spectacle dauphins planète sauvage

Le chemin de brousse, village de kirikou et la piste jungle: à pieds cette fois, vous pourrez parcourir le village de kirikou (surricates, grues), la maison des reptiles et revoir certains des animaux de la piste safari comme les rhinos. En poursuivant jusqu’à Madagascar, vous pourrez observer les lémuriens et Makis en semi-liberté.

La piste jungle est un pont suspendu à 6 m d’altitude et de 250m de long au-dessus de l’enclos des macaques qu’ils partagent avec de petits cochons noirs.

Et maintenant, le soleil descend peu à peu derrière l’horizon et dessine des ombres fantomatiques dans le parc:la soirée commence! 

Le bivouac: Le parc propose de dormir au milieu des animaux: en Mongolie, dans des yourtes chauffées et en Tanzanie dans des tentes. Personnellement, j’ai passé la nuit en Mongolie car les tentes de Tanzanie ne sont pas chauffées et c’est donc un bivouac qui est plus utilisé l’été. Les yourtes sont magnifiques, les sanitaires très belles (sauf qu’il y a un jour dans la porte des toilettes, détail embarrassant quand on partage le camp avec d’autres) . Nous avons eu droit à un dîner mongol de gala et au petit-déjeuner au milieu des cerfs qui s’invitaient chez nous en sautant la barrière dès qu’il n’y avait plus de bruit. Yacks et chameaux dorment également autour de notre enclos (mais ils ne peuvent pas sauter la barrière, eux).  Cocktail d’accueil, dîner typique et délicieux dans une très grande yourte et soirée au coin du feu, le rêve!

Après le dîner, le guide nous a raconté de petites anecdotes et a répondu à nos questions autour du feu de camp. Moi qui adore les animaux, j’ai pu recueillir toutes les informations que je souhaitais et figurez-vous que les zèbres et les dauphins ne sont pas des créatures très agréables ….

l'intérieur d'une yourte

Pour la nuit, retour à la yourte, très confortable, bien chauffée et équipée en produits de toilette. Je n’avais jamais dormi dans une yourte et ce fut une expérience au top !

J’espère vous avoir donné envie de visiter ce parc car j’y ai vraiment passé de super moments, en attendant de faire un vrai safari 🙂

Et maintenant, place au concours du mois en partenariat avec les éditions Gallimard!

Ce mois-ci nous vous proposons de gagner un guide sur la Bretagne, tout juste sorti! Pour participer, il suffit de laisser un commentaire sur un article participant au rendez-vous (celui-ci par exemple :p)  + un commentaire sur la page FB du rendez-vous pour dire chez quel blog vous avez participé.

Et voilà: comme vous le voyez, ce n’est pas bien compliqué! 

L’image contient peut-être : plein air, eau et texte

Si vous voulez lire les articles des autres participants, c’est par ici !

Magie et féerie à Chartres par Sarah de Soulier Vert.
Une soirée parfaite en Bretagne par Lili de Jolies Voyages.
La Grande Galerie de l’Evolution par Cecile de Famille France Trotteuse
La nuit au cirque avec Sylvie du Coin des voyageurs.
Balade nocturne dans le vieux Lyon par Mathilde de Voyager en photos.
La nuit blanche parisienne par Solène de My Little Road
Virée nocturne à Marseille par Florence Gindre
Nantes la nuit par Sylvie de Randonnée pour Petits et Grands
Virée nocturne à Toulouse avec Anne de Annima.fr
Ombres et (ville) lumière(s) par Pauline de Petites Évasions et Grandes Aventures.
Une soirée au festival Cabaret Vert par Paule-Elise de 1916km
Découvrir Paris la nuit: le plus beau parcours par Paul de Mon Grand Est
Une nuit à Planète Sauvage par Ellye de Travelingadress
Balade iséroise: A la découverte de Vienne « by night » par Estelle de Curiosity Escapes
Le Louvre et les Tuileries au coucher du soleil par Marlene de Salut, Bye Bye
Elle fait des photos la nuit par Christel de Jet-Lag-Trips
La fête des lumière à Lyon par Lauriane de Je Suis Partie Voyager

 

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager 🙂Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

16 Comments

  1. J’avais adoré le concept du parc en mode Safari mais malheureusement je n’avais pas pu y dormir. A refaire donc 😉

  2. Un parc de plus à tester. J’adore l’idée du tour en jeep!

  3. Bel article, j’ai eu la chance d’y passer une nuit moi aussi il y a quelques années, en été, et du coup dans l’univers de la Tanzanie, j’en garde un souvenir impérissable et les enfants m’en parlent encore, c’est vrai que c’est une expérience inqualifiable. Du coup ton billet me donne envie de réitérer l’expérience !

    • travelingaddress

      15 avril 2017 at 0 h 49 min

      Super! C’est vrai que les tentes tanzanniennes ( et aussi la gastronomie on ne va pas se mentir!) m’ont fait très envie! Peut être une prochaine fois, en été car la in était bien contents d’être dans les yourtes chauffées!

  4. Voilà un parc que je connais pour y avoir passé une journée. Mais pas la nuit…
    J’avais adoré le safari, et les dauphins, que je découvrais pour la première fois. Depuis, j’ai la chance d’avoir vu des dauphins dans leur milieu naturel, et d’avoir fait un safari en Afrique du Sud en décembre 2016 : le rêve ! Du coup je te souhaite de pouvoir concrétiser ton rêve également 😉

    • travelingaddress

      3 avril 2017 at 21 h 28 min

      Ah cest sur ce n’est pas la même chose, toi tu en as fait un vrai 😉 mais le safari journée était cool aussi, en attendant l’Afrique… ;)merci de ton commentaire, ça me fait plaisir de voir quelqu’un qui connaît ce lieu!

  5. Ce n’est pas commun!

  6. Expérience intéressante. Je ne savais pas qu’un tel parc existait près de Nantes.

    • travelingaddress

      2 avril 2017 at 9 h 28 min

      Ça a été la découverte totale 😉 je pensais que nous n’avions que Thoiry jusqu’alors….

  7. Super comme expérience. Au parc du Pal en Auvergne on peut dormir dans des lodges, ambiance savane africaine mais je n’ai pas encore pu tester car il faut réserver plus d’un an à l’avance. Ça doit être magique.

    • travelingaddress

      2 avril 2017 at 9 h 29 min

      C’est vrai? Génial, je ne connaissais pas! Mais un an à l’avance, il faut être prévoyant !

  8. J’adorerais passer la nuit dans une Yourte. Je trouve ça si beau.
    Non mais les éléphants qui éteignent la lumière c’est délirant.

  9. C’est vraiment original de proposer de dormir au milieu des animaux ! J’adore l’idée !

  10. Wahou!!! Je ne connaissais absolument pas ce lieu. J’ai appris pleins de choses grâce à ton article et j’ai bien envie d’y passer une nuit… Merci pour cet agréable moment 😀


Notice: Use of undefined constant pings - assumed 'pings' in /home/travelinll/travelingaddress.fr/wp-content/themes/hemingway/comments.php on line 29

Notice: Use of undefined constant pings - assumed 'pings' in /home/travelinll/travelingaddress.fr/wp-content/themes/hemingway/comments.php on line 29
6 Pingbacks

  1. Zoos du monde - Travelingaddress
  2. Parcourir Nancy seul ou en famille - Travelingaddress
  3. #EnFranceaussi Virée nocturne à Toulouse
  4. Magie et féerie à Chartres - Soulier Vert
  5. Une soirée au festival Cabaret-Vert – 1916 kilomètres
  6. Virée nocturne à Pigalle. – Tu PARIS combien ?

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

© 2017 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑


Notice: Undefined index: enable_locker in /home/travelinll/travelingaddress.fr/wp-content/plugins/facebook-like-page-locker-lite/inc/frontend/front-locker.php on line 21
%d blogueurs aiment cette page :