Excursion hors de la capitale sicilienne

Afin de quitter la pollution, nous avons décidé de sortir de Palerme direction les ruines des temples d’Agrigante (2h de train). Comme d’habitude, tout était très mal indiqué et les tickets de bus étaient vendus au bar uniquement, pas au guichet de la gare. Mais bon on commence à être habitués!IMG_1022 Heureusement, nous sommes tombés sur de jeunes siciliens qui avaient quelques notions d’anglais et nous l’ont indiqué sinon nous y serions probablement encore. Bizarrement arrivés aux ruines, nous avons croisés presqu’uniquement des français alors qu’à Palerme nous n’en avons pas croisé tant que ça. L’endroit s’appelle Valle dei templi et est accessible soit en bus local puis à pieds (solution que nous avons choisie) soit en visite guidée en bus de jour où de nuit (15 euros).


Les temples étaient magnifiques tout autant que le paysage et nous avons enfin pu profiter d’un air pur. Nous avons marché entre les murs écroulés des habitations et des temples, habitations qui étaient d’ailleurs plutôt petites comparées à la majesté des temples. Saviez-vous que pour leurs maisons les siciliens utilisaient de gros blocs de pierres de taille pour les murs extérieurs (ceux que l’on voyait) et de petites pierres non taillées pour les murs intérieurs ( qu’on ne voyait pas)?

IMG_1005
Le retour fut plus compliqué car nous fûmes confrontés à un problème de rails: notre train s’arrêta donc dans une gare en pleine campagne où nous primes un bus surchauffé avant de reprendre un nouveau train. Il faut bien dire qu’en Sicile, malgré les 17°, tout le monde porte encore doudounes et bonnets.


Finalement le trajet dura bien plus des deux heures prévues et nous fûmes bien contents d’arriver chez nous. Ce soir c’est pâtes à la sauce tomate, trop fatigués pour ressortir!

IMG_1012

4 Comments

  1. On ne se moque pas des doudounes en hiver. C’est même un sujet très sérieux. Nous avons eu principalement des journées à 16° en décembre, janvier, février (24° pour la St Valentin, je ne suis pas prête de l’oublier). Et donc Nine refusait de portait un manteau la plupart du temps. Je ne te dis pas le nombre de grands-mères italiennes qui nous arrêtaient pour dire qu’elle allait tomber malade. Du coup, on répondait que nous venions de Paris et qu’en France, il fait 5° et on nous laissait tranquille.
    Et ensuite nous sommes arrivés en Ecosse, où il fait 14° les meilleurs jours (en avril) et là, presque personne n’avait de manteau (sauf nous, nous étions frigorifiés)

  2. Bonjour, Je ne trouve aucune photo sur vos pages siciliennes. Est-ce moi qui ne sais pas les trouver, ou n’en avez-vous pas posté ? Sur la page de Palerme, vous parlez de photos… Bon voyage !

1 Pingback

  1. #Take 12 trips

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2018 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑