[Biketrip] Chaumont-sur-Loire: La revanche des châteaux de la Loire, Tome 2
[Biketrip] Chaumont-sur-Loire: La revanche des châteaux de la Loire, Tome 2

[Biketrip] Chaumont-sur-Loire: La revanche des châteaux de la Loire, Tome 2

Le thème de ce mois d’août chez Enfranceaussi est Châteaux, mené de main de maître par Sabrina. Cela ne pouvait pas mieux tomber car nous avons choisi cette période pour revenir encore une fois sur le circuit de la Loire à vélo faire le tour des châteaux que nous n’avions pas encore visités. Spoiler Alert: il nous en reste encore plein à voir, même après cette troisième virée! Aujourd’hui, c’est le château de Chaumont-sur-Loire que j’ai décidé de vous emmener découvrir à bicyclette. Vous me suivez?

façade du château

Nous avons ajouté Chaumont-sur-Loire au programme un peu par hasard et suite à de nombreuses recommandations. D’abord nous l’avons aperçu depuis la route, puis il nous a été recommandé par les gens chez qui nous dormions et enfin, deux dames qui suivaient comme nous la visite audioguidée d’Azay-le-rideau nous en ont fait l’éloge. Bref, après tout cela, difficile d’y couper! Nous l’avons donc rapidement inséré dans notre itinéraire, pensant n’y passer que quelques heures … Quelle erreur!

 

Un château du Moyen-âge ancré dans la Renaissance

Les travaux de Chaumont-sur-Loire sont commencés autour de l’an 1000. Mais la forteresse originale sera rasée par le roi suite à la tombée en disgrâce de son propriétaire. Lorsque celui-ci récupère ses terres, il décide de reconstruire son château; une partie garde alors un aspect défensif, pendant que l’autre, construite un peu plus tard se teinte des motifs italiens de la Renaissance.

Puis le château passe entre les mains de Catherine de Médicis qui finira par l’échanger à Diane de Poitiers contre celui de Chenonceau.

Nous commençons la visite par le parc historique et les bâtiments à l’entrée. Puis nous passons aux cuisines du château et au château en lui-même avant de terminer par les écuries.

Très bien préservées, les écuries semblent attendre à tout moment le retour d’un cheval. On s’étonne presque de les trouver vides … A quand un retour des chevaux et poneys?

Le parc quant à lui est bien différent de ce qu’ont pu connaître les habitants du château. A l’époque, face au domaine, se trouvait un village. Mais le propriétaire du château, le prince Henri Amédée de Broglie rachète au fur et à mesure chacune des propriétés sur le terrain et les fait détruire afin d’y installer son parc paysager. Un nouveau village est ensuite reconstruit en dehors. Les couleurs éclatent dans ce nouveau jardin, c’est superbe!

On a donc un très beau château, avec des écuries, une chapelle  et un parc immense. Voilà déjà de très bonnes raisons de visiter Chaumont sur Loire. Mais cela ne s’arrête pas là !

Un château résolument moderne

Pour s’ancrer dans notre époque et attirer les visiteurs, le château de Chaumont-sur-Loire a fait le pari de la modernité. Et ce sont des centaines d’oeuvres d’art moderne qui parsèment ses jardins et certains de ses bâtiments. Dès l’entrée, nous en découvrant certaines dans les premiers bâtiments. On ne sait jamais ce qui va apparaître derrière une porte; c’est ça aussi le charme de Chaumont-sur-Loire! Ici une serre tropicale, là une oeuvre moderne scintillante, un endroit sombre avec une ambiance musicale appelant à la méditation… Pour ma part, j’ai un gros faible pour la superbe serre tropicale!

Des manifestations temporaires

Après un repas délicieux au café du parc, nous nous lançons dans l’exploration du Festival des Jardins. On a déjà explosé notre quota de temps puisque l’après-mid est déjà entamée, mais on ne peut pas repartir sans l’avoir vu!

Montage photo du festival des jardins

Afin de rester dans l’ère du temps, le château de Chaumont-sur-Loire accueille  des manifestations temporaires dans ses jardins. Celle que j’ai pu voir, Le Jardin Idéal (30ème édition) , se tient du 21 avril au 06 novembre 2022. Nous l’avons trouvée absolument géniale. Je vous laisse vous faire un avis en images ou encore mieux, en vrai! Pas étonnant que le lieu accueille chaque année le Festival International des Jardins!

En plus de ses oeuvres d’art permanentes disséminées sur le domaine, le château accueille également des oeuvres temporaires pour sa Saison d’Art, celles que nous avons pu observer dans les différents bâtiments et dans le château.

Montage photos oeuvres d'art moderne

Quand on croit que c’est fini… y en a encore!

Nous nous dirigions vers la sortie après avoir passé toute la journée sur place (et dire qu’on était parti pour quelques heures haha!)  quand notre regard fut attiré par un nouveau panneau: «  Jardins des prés du Goualoup, par là« . Nous nous sommes dit que nous allions y faire un tour en vitesse avant de reprendre la route (perdu pour perdu …); mais Chaumont avait d’autres projets pour nous! En effet, en vitesse est un terme qu’il vous faudra oublier sur place car tout est immense et vaut le détour! Les prés du Goualoup sont pérennes ce qui veut dire que vous pourrez les observer chaque année contrairement au Jardin idéal qui changera l’an prochain pour la 31ème édition du festival. Et nous voilà reparti pour bien 45 minutes de visite !

montage photos jardins du goualoup

Informations Pratiques

Prix d’entrée: 19 euros, tarif réduit 12 et 6 euros pour les enfants à partir de 6 ans.

Grand parking gratuit. Les sacs sont fouillés à l’entrée ce qui permet de laisser le sac à langer sur la poussette lorsque l’on visite le château (contrairement à Azay le rideau où il aurait fallu que je me coltine le sac en plus du bébé dans le porte-bébé ^^’)

Plus d’informations sur le site internet du château de Chaumont-sur-Loire.

On ne croirait pas un ours assoupi? Bon apparemment c’est une colline de l’artiste El Anatsui intitulée Ugwu…

A vélo vers Chaumont-sur-Loire

Le château de Chaumont-sur-Loire est situé à a peu près égale distance de Blois et d’Amboise (1h30 environ). Pour notre part nous séjournions dans un village proche où nous connaissions des amis mais cela peut être une bonne option en crochet entre les deux 🙂 L’itinéraire est celui de l’Eurovélo 3.

En cours et à venir

Jusqu’au 31 août, le château propose les Nocturnes au Jardin auxquelles nous n’avons pas pu assister. Une prochaine fois peut-être?

Le château accueillera à l’automne des installations florales en intérieur (7-11 octobre 2022) et une vente de plantes de collection (17-18 septembre).

Entr’aperçu sur la route, c’était vraiment un château que je souhaitais visiter cette année. Prévu en quelques heures, nous y aurons finalement passé la journée. Je vous conseille donc de prévoir du temps pour le visiter afin de ne pas avoir l’impression d’avoir raté plein de choses. Je vous recommande également de chercher un logement proche, notamment si vous avez fait la route à vélo! En effet, une journée à Chaumont-sur-Loire est une journée où l’on marche pas mal vu la taille des lieux et refaire beaucoup de route après, c’est compliqué! Si vous n’avez pas encore été convaincu par cette journée et par les photos, dernier gros avantage: beaucoup moins connu que ses voisins, il y a aussi beaucoup moins de monde. Oubliez les cars de touristes qui se déversent à l’intérieur et profitez tranquillement des lieux. Après la visite d’Azay-le-rideau coincées entre un car de touristes espagnols et 1 car de touristes chinois, nous avons apprécié le calme! On peut plus prendre le temps, et ça évite de partager les salles du château avec un guide qui parle très fort dans une langue que vous ne comprenez pas…

J’espère vous avoir transmis le message que ce château vaut décidément le détour et que vous le mettrez au programme de votre prochain voyage. N’hésitez pas à partager vos retours en commentaires, ça fait toujours plaisir!

A bientôt!

Pour lire la précédente étape de La revanche des châteaux de la Loire, c’est par là!

épingle pinterest
Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à l’épingler!

16 commentaires

  1. C’est intéressant de mettre en scène des œuvres d’art moderne pour se démarquer des autres châteaux. En Ardèche, on avait vu une expo d’art moderne dans une salle d’un château mais c’était pas comme ici. J’avoue la serre avec les méduses géantes en lévitation, ça claque.

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Twitter968
Follow by Email
%d blogueurs aiment cette page :