[Sète] Visite du Chalutier Louis Nocca

Ce mois-ci, #Enfranceaussi nous emmène au cœur de rencontres d’exception avec le thème: Un portrait/Une rencontre. De mon côté, j’ai eu envie de vous parler de la plus récente en date qui a eu lieu lors de mon dernier séjour à Sète. J’ai choisi de mettre cette personne en valeur car je l’ai trouvée touchante et pleine de passion pour son métier.

C’est une personne que je souhaitais vous faire découvrir afin de récompenser son investissement dans la sauvegarde du patrimoine sètois.  J’espère aussi contribuer à ce qu’il ne disparaisse pas en vous en parlant. Alors venez, je vous emmène sur le pont de Francis Nocca!

épingle pinterest

Ce matin, je m’offre une visite que j’ai envie de faire depuis longtemps : celle du Chalutier Louis Nocca ! Si vous me lisez régulièrement, vous vous souvenez peut-être que je l’avais notée dans la liste des choses que je voudrais faire à la suite de ma première venue à Sète.

Sur ce bateau, c’est Francis Nocca le chef ! Il m’accueille lui-même et me fait visiter le bateau sur lequel il a tant navigué (de 2 h du matin à 17h tous les jours, et pendant des années !) Le chalutier a été nommé en hommage à son père.

Aujourd’hui, le bateau ne sort plus en mer alors son capitaine, pour le sauver, l’a changé en musée !

 

Sortir pêcher à Sète

Francis Nocca me montre d’abord comment se passait la pêche il y a 25 ans : les filets, le tri, la vente… Puis il me fait visiter la salle des machines, la cuisine, le dortoir et la salle de commande. C’est un plaisir de suivre la visite de ce passionné !

Sur une vidéo de l’époque, on peut voir le patron du chalutier en mer et les techniques de pêche utilisées. Comme il me dit avec humour:”A l’époque, j’avais plus de cheveux!”

C’est que la vidéo est déjà ancienne: aujourd’hui, de l’ancienne flotte de Sète, il ne reste qu’une quinzaine de chalutiers encore en fonctionnement…

Dans la Salle des Machines, ça sent encore l’essence, des années après l’arrêt des moteurs ! Je ne peux qu’imaginer l’odeur et la chaleur qui régnaient au milieu des machines lorsque le chalutier était en mer…

Les escaliers sont archi raides et je les descends alors que le bateau est à quai ! Il devait falloir être sacrément agile pour les descendre et les monter en pleine mer dans les remous des vagues…

Aux commandes d’un chalutier

Dans la salle de commande, tout est resté en l’état. J’ai même la permission de m’asseoir dans le fauteuil du capitaine ! De là, je m’aperçois qu’on n’a absolument aucune visibilité sur l’extérieur via le pare brise ; l’assise est bien trop basse !

Je vous le confirme: on ne voit rien par la fenêtre!

Mais pour le capitaine, pas de problème : ce n’est pas à sa vue qu’il se fie, mais à son radar et aux différents cadrans répartis devant lui. Je me fais l’effet d’un pilote de fusée devant un tableau de bord avec beaucoup trop de boutons ! (Tintin Objectif Lune, ça vous parle? 🙂

SOS…

 

Le chalutier-musée aujourd’hui

Pour transformer son chalutier en musée, Louis Nocca y a réalisé des aménagements. Il a ainsi installé des aquariums montrant certains des poissons présents à Sète. L’eau de ces aquariums est changée régulièrement grâce à une pompe de piscine installée dans la Salle des Machines. Les aquariums sont placés dans l’ancienne chambre froide du bateau.

Une pompe de piscine sur un bateau…

L’ancien pont de tri a été aménagé et partiellement couvert afin d’accueillir des expositions, des spectacles ou encore les pique-niques des classes venues visiter le chalutier !

Francis Nocca attendait beaucoup des festivités d’Escale à Sète pour lancer la saison, mais suite à la pandémie, cette manifestation a été annulée…

Où trouver le Chalutier Louis Nocca ?

Nous ne serons pas éternellement confinés, alors quand vous pourrez remettre le nez dehors, foncez chez Francis 🙂

Le chalutier est actuellement amarré Quai Aspirant Herber, vous pouvez le voir depuis le pont.

Depuis le pont du Louis Nocca, on a une jolie vue!

D’ailleurs si vous êtes fans de la série ‘Demain nous appartient’, sachez qu’il est amarré juste en face du bar de la série 😊

L’entrée est gratuite pour les – de 12ans et 5 euros pour les adultes.

Le chalutier Louis Nocca reste à quai aujourd’hui, mais il a été sauvé de la destruction par la volonté de fer de son propriétaire. Ses différents aménagements en ont fait un véritable lieu de vie à Sète et ont offert à ce vestige du passé une seconde jeunesse.

Francis Nocca est un personnage comme on n’en fait plus. Son amour pour la mer et pour son bateau est communicatif. Il transmet à merveille toutes ses connaissances sur le monde de la pêche. Je n’ai aucun mal à imaginer des classes se rendant sur son bateau lors d’une sortie et si je n’étais pas si loin, j’y amènerai mes propres élèves…

J’ai apprécié avoir ma petite visite privée mais j’ai regretté que personne d’autre que moi n’ait eu l’idée de visiter le chalutier par cette belle journée ensoleillée. Si le chalutier a pu être préservé, c’est grâce aux visiteurs, alors allez rendre visite à Louis ! Il se fera un plaisir de vous parler de son bateau !

Et si vous souhaitez lire d’autres rencontres marquantes, c’est par ici :

 

36 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 5
    tiphanya

    Ta description et tes photos me rappellent le récit “Le grand marin”. L’univers de la pêche semble être un monde hors de tout ce que l’on connaît et pour ça, j’aimerai bien faire une visite comme la tienne.

  2. 11
    Mathilde

    Merci pour cette visite ! C’était une visite que j’aurais bien aimé faire quand nous étions à Sète mais le programme était trop chargé pour tout voir ! Quelle bonne idée tu as eu d’y retourner 🙂

    • 12
      travelingaddress

      Oui exactement! Il y avait tellement d’autres choses à voir! Impossible en un weekend! Et je t’avoue que même en y étant retournée une semaine supplémentaire, j’ai encore plein d’idées de trucs à voir!

  3. 13
    Julie

    Merci pour cette visite / découverte. J’adore la visite de ce bateau et des bateaux en général. Comme tu l’écris, les escaliers sont raides! 😉
    A Dunkerque, j’ai eu l’occasion de visiter un bateau feu pendant les journées du patrimoine, ce bateau fait partie du décor quotidien, c’était vraiment sympa d’en savoir plus. L’année où on est parti, je me baladais sur le port et un particulier m’a invité à découvrir son bateau. Le monsieur était super sympa, on a passé un bon moment et c’était quand même incroyable de visiter un bateau de plaisance.

    • 14
      travelingaddress

      C’est sûr qu’il vaut mieux ne pas avoir à les monter ou à les descendre en cas de houle! J’aimerais bien faire ce genre de visite pendant les journées du patrimoine!

  4. 15
    noscoeursvoyageur

    c’est une super expérience que tu nous partages là et qui plairait bien à notre petite poulette qui ne rêve que d’une chose en ce moment: partir en mer! Et puis j’aimerai bien retrouver Sète et son port…
    prends soin de toi aurélie 😉

    • 16
      travelingaddress

      Merci! J’aimerais aussi beaucoup partir en mer, alors je la comprends! Je crois que le premier voyage que j’envisagerai serait en péniche 🙂 Bon courage à vous en cette période difficile!

  5. 19
    Sabrina

    J’adore ce genre de visites. Lors de nos voyages, nous avons visité pas mal de bateaux (surtout de guerre) transformés en musées. C’est assez fabuleux comme certaines choses semblent rester “dans leur jus” comme cette odeur d’essence.
    Et bien vivement un retour à Sète n’est ce pas.

    • 20
      travelingaddress

      Et c’est encore plus passionnant quand tu visites avec quelqu’un qui y a vraiment vécu sur ce bateau! ça change tout je trouve 🙂

  6. 21
    Paule-Elise

    Sète est vraiment synonyme pour moi de belles rencontres ! En voici une de plus ! Super choix que ce passionné de pêche, j’ai beaucoup d’admiration pour celles et ceux qui font vivre leur “héritage” comme ça. Et puis Sète, on y retournerait à l’infini !

    • 28
      travelingaddress

      Je te le conseille beaucoup ! Et si tu cherches de bonnes adresses gourmandes (l’exercice, ça creuse!) j’ai aussi écrit un article dessus 🙂

  7. 29
    GirlsnNantes Eva

    génial
    on a visité un chalutier devenu musée à Concarneau aussi
    c’est une super expérience et on apprend plein de choses
    bises

    • 32
      travelingaddress

      C’est clair! D’autant que, comme il me l’a dit, les cuves sont vides depuis longtemps! ça ne devait pas être facile d’être préposé aux machines!

  8. 35
    Martine Barbier

    Impressionnante cette salle des machines. Ce doit être sympa de pouvoir se mettre à la barre du chalutier et devenir le temps d’une photo le patron pêcheur ! Très intéressant reportage, merci pour cette intéressante visite !

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.