Pépites de la campagne autour de Vannes à vélo

La Bretagne, c’est une longue histoire d’amour. Cette région a d’ailleurs été le théâtre de notre second Biketrip au départ de St Malo, c’est vous dire si je l’aime. Pourtant, cela faisait un moment que je n’y étais pas retournée … Ce mois-ci, nous parlons des pépites de la campagne avec #Enfranceaussi. Et j’avais bien envie de revenir avec vous sur mon séjour autour de Vannes à vélo. Ça vous dit ?

Alors c’est parti pour une première étape à vélo autour de Vannes!

 

En Bretagne à vélo

  1. Autour de Vannes à vélo: Le choix de l’itinéraire

Je me suis  retrouvée en Bretagne début janvier car j’avais gagné un séjour dans une chambre d’hôtes locale: le Val de Brangon.
Je décidais d’en profiter pour passer quelques jours à Vannes, à 15 km de là. C’était la ville la plus proche accessible en train. Mais une fois à Vannes, encore fallait-il rejoindre le Val de Brangon situé à Baden et cela hors saison…..
C’est ainsi que je décidais de m’y rendre en vélo afin de profiter du paysage et du soleil de ce week-end…

A l’aller, j’ai suivi pas à pas l’itinéraire de Maps.me. C’était le plus rapide et il m’a fait rouler en bord de départementale presque tout le chemin. C’était aussi  dangereux,  malgré mon vélo électrique qui avait une bonne vitesse de croisière. Les voitures ne cessaient de me repousser vers la bande d’arrêt d’urgence. Pourtant, ce n’est pas une voie de circulation et le vélo a autant de droit que la voiture de se trouver sur la route…

Au final j’ai mis une heure, mais ça n’en valait pas vraiment la peine, car je n’ai pas eu le temps de profiter de quoi que ce soit tant je devais faire attention aux fous du volants qui ne pouvaient pas perdre 1 minute sur leur trajet… Vous ai-je déjà dit à quel point je déteste les c***? 🙂

Au retour, hors de question de prendre la même route, je me fabriquais donc mon trajet en passant par les petites routes de campagne.

C’est alors que le vélo a pris tout son avantage: il me permettait de m’arrêter à tout moment, dès que je voyais quelque chose d’intéressant. Et j’en ai vu de jolies choses ! ( Je n’ai plus non plus croisé de c*** , double avantage, car le c**  ne prend pas le chemin des écoliers!)

et au détour d’un chemin… l’océan!

2. Jolies découvertes au fil de la route

Départ du Val de Brangon vers midi et demi, je suis arrivée à Vannes vers 15 heures. Quand on est pressé, ce n’est pas l’itinéraire idéal mais c’est le mieux niveau sécurité et paysages 🙂 Et il faut aussi dire que je me suis beaucoup arrêtée pour profiter de la campagne, casser la croûte, profiter du soleil, lire des panneaux explicatifs, chercher à apercevoir un château …. Bref, au retour, j’ai mis 2 heures et demie….

J’ai d’abord pris un petit chemin que j’avais repéré à l’aller, qui longeait la départementale en passant par un quartier pavillonnaire et des champs (Kernavalo, Kervadail..).

Quand le ponito photobomb ma photo … 🙂

Puis j’ai repris la départementale un peu avant de longer le sentier côtier à vélo (route saint martin, puis route du Gréo…)  J’en ai profité pour aller saluer quelques ponitos et un âne qui broutaient tranquillement en bordure de route.  Dans ce coin-là, il y a plein de petites aires de pique-nique sympas en pleine nature avec table et bancs. Je me suis encore arrêtée 🙂

(aire de pique-nique du Gréo…)

Peu de temps après, je longeais le grand mur d’enceinte du château de Kerran (que j’ai eu bien du mal à apercevoir!) C’est comme ça que j’ai atterri par hasard face à un plan d’eau du Golfe du Morbihan. En fait, j’avais longé le sentier côtier sans le savoir et j’ai ainsi eu une belle  vue sur le Moulin à marée du coin, le Moulin de Pomper. Aujourd’hui, le moulin, vestige des temps anciens, n’officie plus comme à l’époque. Mais il  a été conservé et abrite une brocante.

Me voilà donc arrivée sur la commune d’Arradon et j’irai bien me balader sur le sentier côtier mais: – il est interdit aux vélos.

  • il n’y a rien pour attacher son vélo à l’entrée où je suis (et en plus mon cadenas est pourri, et je ne tiens pas à me le faire voler)…
  • je dois rapporter le vélo à 16 h à Vannes.

Je laisse donc tomber le sentier côtier à regret mais si vous passez par là, je vous le recommande !

Je traverse toute la commune d’Arradon jusqu’à la Route de la Chesnaie qui me reconduit à la départementale. A partir de là, je suis de nouveau la départementale mais cette fois-ci, il y a une bande cyclable (normal, j’arrive à l’entrée de Vannes!)

Verdict: Le retour a été beaucoup plus tranquille que l’aller, beaucoup plus agréable aussi! Je note également que, à part aux abords de Vannes, il n’y a aucun éclairage public sur l’itinéraire (même sur la départementale). Attention donc à éviter de s’y retrouver de nuit, à moins d’avoir un bon éclairage et un gilet jaune pour être vu.

Le calme de la campagne en chambre d’hôtes

A la découverte du Val de Brangon

Je ne sais pas pour vous, mais quand je pense aux chambres d’hôtes, je les imagine toujours dans un endroit calme, en pleine verdure…. Autant vous dire que, du coup, sans voiture, je n’y vais pas souvent! Mais il était difficile de résister à l’invitation de Charme Bretagne… alors je me suis creusée les méninges et j’ai décidé de prendre le vélo! Et finalement, ce n’est pas si difficile de dormir en chambre d’hôtes lorsqu’on n’a pas de voiture!

J’ai donc eu la chance de pouvoir aller découvrir la superbe maison de Nathalie, le Val de Brangon. La maison est située en bordure d’un chant de noisetiers, sur la commune de Baden. Elle est très bien répertoriée sur les applications ce qui l’a rendue facile à trouver pour mon vélo et moi!

Nathalie avait dit: arrivée à 15h; j’arrive à 15 heures tapantes! A l’intérieur, un grand parking couvert permet aux hôtes de garer leur voiture. Je gare mon petit vélo sur une demi-place et part à la rencontre de mon hôtesse. Mais à peine ai-je déposé ma monture qu’un autre couple arrive; nous ferons donc connaissance à 4!

Nathalie nous accueille avec le café et le vin chaud et une part de cadeau. Un bonheur après une heure de vélo!
Puis nous prenons chacun possession de nos quartiers.
La magie opère!  Déjà, dès l’entrée dans la cuisine j’avais fais Wahou! Mais ma chambre est un petit paradis de calme et de douceur: comme partout ailleurs dans la maison, la déco est super ( j’adore le chemin de lit façon douanier rousseau) La salle de bain  est très agréable avec une petite fenêtre donnant sur la chambre. Il y a tout ce qu’il faut, jusque dans les petits détails ( le thé mariage frères, le même que j’ai chez moi 😉

Détente et cocooning au Val de Brangon

Et ce n’est pas fini! En effet, Nathalie nous propose de tester le hammam de la propriété. Il y a également une piscine mais elle est fermée l’hiver.  Une demie heure avant , elle le met à chauffer pour que tout soit parfait à l’heure dite.
J’ai adoré cette parenthèse relaxante et le calme des lieux.

Puis, avant le dîner, j’ai fait une balade dans les environs, avant de revenir au Val de Brangon avant le coucher du soleil.

Le Val de Brangon ne fait pas table d’hôtes mais Nathalie m’a bien conseillée sur les restaurant du coin les plus proches et a même appelé pour réserver pour moi. Trop sympa!
Je m’y suis rendue à vélo et j’ai pu constater l’absence totale d’éclairage  sur les routes. Heureusement, je m’étais équipée d’un gilet réfléchissant prêté par Nathalie car le loueur de vélo n’avais pas pensé à m’en donner …. (déjà qu’il avait essayé de partir sans me laisser de casque ...)

Le lendemain matin, petit déjeuner gargantuesque et très convivial. Je me suis régalée ! Des gâteaux maisons au saumon, en passant par le foie gras ou les pâtes à tartiner originales, tout était parfait!

Tous les meubles sont en bois ancien réutilisé et re-designé par le couple et un professionnel du coin

J’ai finalement quitté le Val de Brangon à midi à regret, mais les vacances touchaient à leur fin, il fallait bien rentrer!

 

Bref, vous l’aurez compris: se balader autour de Vannes à vélo, c’est chouette! Merci encore à Charme Bretagne et à Nathalie du Val de Brangon sans qui ce séjour n’aurait pas été possible!

J’ai découvert  ce qui s’apparente le plus à un endroit secret, connu seulement des initiés (et d’ailleurs, l’adresse a ses habitués!)  Un coin où il ne me serait jamais venu spontanément d’aller sans voiture (alors que c’est très facile) et que j’espère avoir pu vous faire découvrir.  Il ne reste plus qu’à espérer que le Morbihan mettra à jour ses installations cyclables afin que tous puissent profiter des merveilles de la campagne! Je compte sur vous pour rendre les balades autour de Vannes à vélo plus faciles … On a tous à gagner en prenant soin de la nature et en polluant moins: si la voiture est bien pratique de temps en temps, on profite mieux à vélo!

Si cette chambre d’hôtes vous intéresse, voici le lien vers le site du Val de Brangon 🙂

Concours Les pépites de la campagnes

Si ce thème vous plaît, vous pouvez aussi aller lire les articles des copains d’ enfranceaussi:

– Chez Virginie: Les pépites autour du refuge de la Fema (Savoie)

-Sur le blog Tours et culture: A la découverte de la ville de Descartes

-Chez Sabrina: Pépites dans les orties

– Sur le blog de  Mon grand est: Pépites autour de Nolay

Ce mois-ci en lisant et en commentant au moins un article, vous pourrez tenter de remporter ce beau livre. Alors encouragez-nous à poursuivre l’aventure en likant, commentant, partageant ou tout simplement en lisant!

Comment jouer : commenter un (ou plusieurs) articles de blog qui participent au rendez-vous  ainsi que cette publication en disant sur quel blog vous avez commenté ! Mon article participe donc si vous l’avez commenté, il ne vous reste plus qu’à aller l’indiquer sur le lien ci-dessus et vous serez automatiquement inscrit au tirage au sort.

Bonne chance et A bientôt!

34 Comments

  1. Rien de mieux comme activité quand il fait beau !

    • travelingaddress

      16 mars 2020 at 14 h 05 min

      Tout à fait! Et en plus, ça permet de prendre un peu de distance avec les autres, bien pratique en ce moment !

  2. Un bike trip, c’est une très bonne idée pour découvrir la campagne à un rythme doux. Merci pour cette balade bretonne à l’écart de la foule. J’aimerais tellement être à l’aise à vélo pour pouvoir faire ce genre de choses !

    • travelingaddress

      2 février 2020 at 13 h 16 min

      Merci! Oui c’est très agréable! Plus le temps passe, plus je suis à l’aise aussi 🙂 Et là c’était un vélo électrique alors encore plus facile!

      • Au-delà de l’effort, j’ai peur de lever le bras pour montrer où je tourne (je n’ai pas d’équilibre) et j’ai encore plus peur des voitures qui foncent en te frôlant.

        • travelingaddress

          3 février 2020 at 19 h 58 min

          Oui ça les voitures je crois que c’est un problème même pour les cyclistes aguerris! Moi aussi les bras c’était dur au début mis maintenant ça va 🙂 Je pense que ça dépend aussi de comment est réparti le poids du vélo 🙂

  3. Il y a plein de jolies coins dans le golf du Morbihan 😉

  4. Le chemin des écoliers, c’est parfait pour trouver des pépites !

  5. Merci pour la balade
    j’adore Vannes mais je n’ai pas découvert les environs en vélo
    le loueur de vélo lool
    j espère que le Morbihan fera plus d’aménagement pour le vélo

  6. C’est très chouette comme coin, je ne connais que Vannes et Carnac par contre. Les automobilistes sont sans pitié parfois je trouve ça navrant …

    • travelingaddress

      29 janvier 2020 at 10 h 15 min

      Tout à fait! Parfois c’est volontaire et parfois non, depuis l’intérieur de la voiture, on ne perçoit pas le déplacement d’air qui arrive sur le cycliste, ni même le bruit. Mais il est temps que ça se sache!

  7. J’ai toujours été attirée par les voyages en vélo… mais on va commencer par juste aller se balader dans ma région je pense ! Ça sera déjà une belle étape de franchie !!

    • travelingaddress

      26 janvier 2020 at 14 h 39 min

      C’est sûr qu’avant de partir longtemps, il faut partir un peu! Juger de ses capacités, évaluer ce qui pourrait être améliorer. C’est en faisant qu’on apprend et le voyage suivant et encore meilleur ! 🙂

  8. Je ne sais pas si j’irais la découvrir en vélo… mais la bretagne est une région que j’aimerais bien parcourir… elle m’attire beaucoup!

  9. c’est très sympa comme coin !

  10. Sympa comme parcours à faire en vélo. Dommage qu’il n’y ait pas plus de pistes cyclables Vanne est une très jolie ville ! Bonne soirée.

  11. coucou

    j’adore Vannes et sa région, c’est beau la Bretagne <3
    j'y suis très attachée ! 🙂

  12. Une très bonne idée d’escapade ! Ce coin est vraiment joli, par contre je suis étonnée qu’il n’y ait pas plus d’installations pour les vélos, parce que ça s’y prête bien ! Espérons que ça changera…

    • travelingaddress

      20 janvier 2020 at 21 h 38 min

      ça s’y prête tout à fait! Il y a le GR34 pas loin à faire à pieds et si on ajoutait un itinéraire cyclable, ce serait parfait!

  13. Clairement je ne vais pas en chambre d’hôtes car je n’ai pas de voiture. Mais pour un week-end rando en Bretagne également nous avions pu nous arranger avec le proprio. Il était venu nous chercher à l’arrêt de bus à l’aller (service payant) et nous avait confié à un voisin pour le retour.

    • travelingaddress

      20 janvier 2020 at 21 h 39 min

      Mon hôtesse avait pensé venir me chercher aussi mais il faisait tellement beau, ça aurait été dommage de ne pas en profiter 🙂

  14. Je sais pas si tu connais GéoVélo c’est une appli que j’ai découverte grâce aux grèves et que j’adore car c’est une sorte de Google Maps spécial vélo qui tient compte des pistes cyclables et te propose plusieurs alternatives de trajet (rapide, sécurisé…) ce qui permet de limiter les déboires car c’est clair que les automobilistes ne sont pas respectueux des vélos et je me demande vraiment s’ils se rendent compte à quel point leur comportement est dangeureux ! Sinon ca avait l’air joli les environs de Vannes ! Est ce que tu as aussi eu le temps de visiter la ville ?

    • travelingaddress

      20 janvier 2020 at 21 h 41 min

      Très bonne suggestion Mathilde, non je ne connaissais pas 🙂 Je vais donc tester la prochaine fois! A mon avis ils ne se rendent pas compte car en voiture, tu ne perçois pas le déplacement d’air, ni le bruit que fait la voiture. Alors qu’en vélo tu le reçois de plein fouet! Et à mon avis il y en a aussi qui ne font pas la différence entre le marquage au sol ‘bande d’arrêt d’urgence’ et celui de ‘piste cyclable’ …

  15. des découvertes très sympas en effet! Pas évident de s’aventurer sur certaines routes en vélo, mais ça vaut le coup!

    • travelingaddress

      20 janvier 2020 at 21 h 42 min

      Oui ça en valait la peine donc je ne regrette pas! J’espère toujours cependant que les gens apprendront à être respectueux des autres usagers, surtout des plus fragiles qu’eux…

  16. J’habite près de Vannes depuis cet été mais je n’ai pas encore osé les balades à vélo car ça manque cruellement de pistes cyclables…et comme les bas cotés des routes sont souvent des fossés c est sportif avec les voitures. Apres ton article je vais peut-être oser. Sandrine

    • travelingaddress

      20 janvier 2020 at 21 h 43 min

      C’est vrai qu’il y a pas mal de fossés mais parfois le long de ce fossé, il y a une très large bande d’herbe. Je me demande s’il ne serait pas possible d’aménager les pistes cyclables là, loin des voitures…. Vannes est une très jolie ville et j’ai adoré parcourir ses alentours à vélo, je te le recommande donc!

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑