Where to eat in Palermo?

Pour cette semaine à Palerme, nous avons choisi Airbnb et nous avons eu la chance que notre hôte ait prévu une carte affichée dans la location donnant d’excellents conseils pour agir comme un palermitain, “act like a local”.

For this week in Palermo, we chose Airbnb and were lucky enough to be left with a map that gave excellent advics to act like a local, foodwise for example.

Voici donc notre top des tables agréables et notre dé-top des endroits à éviter.
Afin de finir sur une note positive, je commence par le dé-top ( il n’y a pas d’ordre particulier): 

Here is our top and Dé-top for the best tables and those you don’t need to go too . We’ll start with the dé-top to finish on a positive note (no order in particular):

IMG_0987

LE Dé-Top:

A cuccagna: ce restaurant nous a été recommandé par un monsieur dans la rue et il est sans doute très bien pour les siciliens mais il est également dans la bonne tradition des arnaqueurs de touristes. Je m’explique: pour commencer, là-bas les serveurs ont autant de notions d’anglais que moi d’italien ( donc proche de 0), mais ils nous snobent en ne nous laissant pas essayer de poser les questions en italien et répètent inlassablement leur question en mauvais anglais. Quand on y répond finalement, ils ne comprennent évidemment pas la réponse. J’ai dû répéter au moins 5 fois le mot Canoli qui est pourtant un mot italien avant de finir par me lever et montrer exaspérée ledit dessert sur le plateau pour entendre le serveur me dire:””ah, Canoli”. Autant dire qu’il ne faut espérer aucune coopération de leur côté. Quand j’ai commandé uniquement un plat de pâtes, le serveur m’a regardée d’un air dédaigneux et a dit : c’est ça votre dîner, seulement des pâtes?
Enfin le plat est arrivé avec les légumes à part et nous avons vite compris pourquoi: sur la note, le plat de viande comprenait juste la tranche de viande, zéro accompagnement, et l’assiette à dessert de pommes de terre était facturée 4 euros alors qu’elle nous avait était proposée comme s’il s’agissait de l’accompagnement du plat. Quand nous avons comparé le service que nous avons reçu, à celui très obséquieux reçu par la table d’à côté ( des italiens), nous en avons conclu qu’on aurait mieux fait d’aller ailleurs. Enfin, le pané et copperti était à 2€50 par tête, le plus cher que nous avions rencontré à Palerme. La nourriture était bonne mais le service exécrable, je n’en garde pas du tout un bon souvenir.

IMG_0966

Pâtes au saumon

 

Recommended by someone in the street, surely perfect for Italians but not agreable at all for tourists. The staff speaks only italian, the menu is only in italian but when you try to speak your broken italian they don’t even make the effort to try and understand you. I don’t know how bad you can pronounce the word ‘Canoli’ which is a famous italian pastry, but i finally had to get up and show it, exasperated, because the waiter wouldn’t understand. The dish comes without vegetables (cound an additionnal 4 euros for potatoes, addition that was not announced), but the food is good. When comparing the service we got to the service that got our neighbouring table, a party of italians, there is no common measure. Add to this the pane e copperti, 2euros50 per person, which is the most expensive we saw in Palermo, and all that makes up for not such a good time.
la Posada: petite pizzeria toute en profondeur dans une rue en travaux, nous l’avons choisie à l’odeur qui s’en échappait. Le patron parle français et anglais et nous a très bien accueillis mais la nourriture n’était pas fameuse, le vin, pas de très grande qualité. Néanmoins à choisir, je retournerai plutôt là-bas qu’au restaurant précédent, car nous avons reçu le même accueil que tout le monde, sans distinction de langue. Comme quoi, l’accueil fait beaucoup. Le menu est également disponible en anglais, un plus.

IMG_0986

We chose that pizzeria because it smelt delicious. The boss speaks french and some english and we were very well taken care of. Sadly the food wasn’t so good and the quality of the wine wasn’t there. If i had to choose, i would probably return here rather than to the first one, because, we were treated like all the other customers and didn’t feel left apart.  The menu is also available in english.  
Voilà pour le dé-top, place maintenant à ceux qui sont au top:
la Trattoria da pino: face au théâtre Politeama, il faut connaître pour s’y rendre car la façade ne paie pas de mine et seule une petite enseigne l’indique. Pas de menu ici, des nappes en toiles cirées et pas un touriste. L’intérieur indique déjà que tout va être à la bonne franquette. Le patron est charmant et parle anglais couramment, il a également des notions de français et les utilise avec plaisir. Après nous avoir fait l’inventaire des plats, il nous a fait goûter des aubergines cuisinées en plus de notre entrée, juste pour nous les faire découvrir. Nous avions également commandé une boisson typique, spuma, une sorte de soda dont un autre serveur nous avait apporté une carafe. Il nous l’a fait goûter d’abord et nous a dit: si vous n’aimez pas je vous apporte autre chose.
Quand l’addition est arrivée (2 plats, 1 entrée, l’eau, le spuma + pane et copperti), ce fut encore une bonne surprise: 13€50! Bref que du bon dans ce restaurant, alors n’hésitez pas!

IMG_1069

Spaghettis de la mer

You have to already know about it to find that restaurant because there is just a little sign to annouce it and no table outside, everything happens inside. No menu here, the boss will tell you all about there dishes of the day, in english, please! :p 

He even made us try some eggplants we hadn’t ordered but are a sicilian specialty, so we know for another time and let us try a typical sicilian soda we had ordered, saying he would change it if we didn’t like it. When the bill came, there was another surpise: 13 euros 50 for two main courses, 1 appetizer, water and soda + pane e copperti. The food is good, the people are nice, don’t hesitate one second and try that place!  (lunch only)
Gusti Di Sicilia: là aussi, il faut connaître, car le rez de chaussée n’est pas du tout un restaurant mais une épicerie et la salle se trouve à l’étage. Nous avons mangé au calme, aucun bruit venant de la rue et pas de courant d’air. Très beau linge de table et nourriture raffinée. La sauce de la pizza était la meilleure que nous avions goûtée jusqu’ici et les pâtes étaient faites maison. Le serveur en parlait qu’italien, mais il a fait l’effort de parler doucement pour que nous puissions le comprendre. L’ambiance était agréable et la nourriture bonne. Que des bons points aussi pour ce restaurant.

IMG_1064

Here again, you need to know it to try it, because the basement is a shop and the restaurant is upstairs, but not indicated. We ate in a very nice room, with nice table cloth and napkins. Fine food here for the connaisseurs (truffles, salmon, products of the sea…) The pizza sauce is the best one we have had in Sicily, the pastas were home made. The waiter could only speak italian but spoke slowly for us to understand. Try the truffle pastas, they are exquisite! 

IMG_1065

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager 🙂Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

2 Comments

  1. À Palerme, je me souviens avoir mangé à la pizzeria Frida sur une petite place. Un restaurant très sympa :). En règle générale on mange très bien en Italie !

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

© 2017 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑


Notice: Undefined index: enable_locker in /home/travelinll/travelingaddress.fr/wp-content/plugins/facebook-like-page-locker-lite/inc/frontend/front-locker.php on line 21
%d blogueurs aiment cette page :