Pour accéder au château, une piste cyclable passe à travers la forêt et permet ainsi d’éviter la route en été lorsqu’elle est très fréquentée (en effet c’est une route droite donc les automobilistes roulent à fond). Si on est assez silencieux,  on peut y voir des animaux car rappelons nous bien: Chambord fut construit au départ comme relais de chasse pour le roi.

Image

Le château a un grand parking et de quoi attacher les vélos juste devant l’entrée. On peut y laisser paniers et sacoches, en tout cas en avril, et tout y est quand on revient.

Pas de point de restauration ou d’autres points touristiques aux alentours, le château se dresse seul au milieu des bois; à peine quelques maisons troublent le paysage.

Image

Le château est très beau et l’on travaille à la remise en état de certains espaces, notamment les pavés de la cour et une tour. Par contre, il y a peu de meubles à l’intérieur. Une exposition de photos d’Harcourt de célèbres chinois dans l’une des salles du château pour célébrer les 50 ans d’amitié franco-chinoise m’a laissée un peu perplexe quant à sa place dans un château, mais visiblement, les autres châteaux aussi étaient dans le coup: une expo sur la chine par château! Pourquoi pas.

Image

Bonne nouvelle pour les étudiants jusqu’à 25 ans: la visite est gratuite pour les ressortissants de l’UE, 5 euros pour les autres.