Le Misanthrope au Théâtre de la Croisée des chemins

Lorsque l’on m’a proposé d’aller voir le Misanthrope à Paris, j’ai sauté sur l’occasion! Bien que j’ai déjà vu la pièce plusieurs fois, c’es toujours un plaisir de retrouver le texte de Molière à travers les différentes interprétations des comédiens et les visions différentes des metteurs en scène. Mon premier spectacle de Molière, je l’ai vu à la Comédie française: costumes d’époque, salle majestueuse, …tout était réuni pour que je tombe sous le charme de ce dramaturge, et ça n’a pas loupé! Des années plus tard, je continue à aller voir ses pièces avec le même plaisir; elles n’ont pas pris une ride! Mais ce Misanthrope là, ne doit pas tout à son illustre auteur …

 Quatre nuances du Misanthrope

Quatre opus pour un spectacle

Le Misanthrope du théâtre de la Croisée des chemins est en fait un spectacle en 4 opus dont l’un seulement est écrit par Molière. Le Spectacle, intitulé ‘Du Misanthrope au Cardinal’ regroupe 4 pièces d’auteurs différents, graduées de la plus burlesque à la plus dramatique.  L’ordre chronologique d’écriture n’est donc pas forcément respecté. L’ordre de représentation est le suivant:

  • 1er opus:  La Conversion d’Alceste,  Comédie de Georges Courteline (comédie Burlesque) 1905
  • Opus n°2 : Le Misanthrope,  Tragi-comédie de Molière, 1666 (celui que j’ai vu)
  • Opus n°3: Le Philinte de Molière, Comédie dramatique de Fabre d’Eglantine (comédie dramatique), 1790
  • Et dernier Opus: Célimène et le Cardinal,  drame de Jacques Rampal (drame contemporain), 1992.

Les pièces sont jouées par 2 en ce moment, une à 19h, et l’autre à 21h, ménageant une petite pause  pour dîner entre. Cette succession permet de suivre la montée dramatique des personnages. Je n’ai malheureusement pu assister qu’à l’Opus 2 alors que je devais voir 1 et 2 à la suite (le RER B en a décidé autrement!) et j’espère pouvoir bientôt voir La Conversation d’Alceste afin de profiter de cette gradation (d’autant que cette pièce-là, je ne la connais pas!)

Quatre nuances de couleurs pour un Misanthrope

Les acteurs des 4 pièces ne changent pas. En revanche, ils se changent;leurs habits prenant peu à peu des teintes légèrement différentes. L’un en jaune, un autre en vert, un en gris, un en bleu et la dernière en rouge: les chemises sont identiques, comme le sont les chaussures. Seule change la couleur. Et apparemment, dans les autres opus, les couleurs sont gardées mais prennent des teintes plus claires ou plus foncées. Ce jeu sur les couleurs est également porté par l’affiche où chaque personnage est colorisé dans la teinte qu’il portera sur scène.

Mêmes personnages, univers différents, sentez-vous la montée dramatique?

L’historie du Misanthrope

Alceste aime Célimène, une femme connue pour ses mœurs… légères… Jaloux, il essaie de se l’attacher mais elle, n’est pas prête à s’engager.  De son côté, la cousine Eliante, plutôt vieille fille mais éprise d’Alceste tente de lui ouvrir les yeux et de l’attirer dans ses bras. Son ami Philinte essaie de le rendre plus mesuré et ouvert aux autres, mois retranché dans ses us. Quant à Oronte, il est à la fois amant de Célimène et ami d’Alceste (ou en tout cas, il espère le devenir). Vous l’aurez compris l’affaire est compliquée et se déploie petit à petit sous nos yeux pendant la “jeunesse” des deux héros.

Informations pratiques:

Les 4 pièces se jouent au théâtre de la Croisée des Chemins, 120 rue Haxo, Paris 19ème.

Les pièces sont mises en scène par Patrick Rouzaud et jouées par Aurélien Desanlis, Violette Erhart, Benjamin Gourvez, Mahmoud Ktari et Sylvain Martin.

Attachée de presse: Dominique Lhotte.

Le théâtre de La Croisée des Chemins se trouve dans la cour d’un immeuble d’habitation. La salle est intimiste, mais bien agencée (on n’est pas gêné par son voisin de devant). Pour cette raison, il est essentiel d’arriver à l’heure afin de ne pas déranger le déroulement de la pièce.

Plein tarif: 18 euros, pass soirée 2 opus: 22 euros (une raison de plus d’aller voir les deux à la suite!)

 

Et vous, avez-vous déjà assisté à ce type de pièces de théâtre? Aimez-vous le théâtre en général?

 

 

8 Comments

  1. davidnicholson123

    Un mot: Ce n’est pas “La conversation d’Alceste”, mais bien “La conversion d’Alceste.”

    • travelingaddress

      merci!

  2. Marie - Meeri Wild

    Ah le théâtre ! La dernière fois que j’y ai mis les pieds j’étais au lycée … ^^” Ça remonte à la période ou j’étais dans la troupe de mon bahu, la belle époque !
    En vadrouille maintenant je ne prends pas le temps d’aller voir des pièces, pourtant j’aime beaucoup selon les pièces. À l’étranger ça pourrait être intéressant !

    • travelingaddress

      ça c’est vrai! J’en ai vu quelques unes à Londres et c’était super chouette! Mais j’aime bien profiter du fait que j’habite près de Paris pour en voir une de temps en temps!

  3. saveria20220

    Je suis pas trop branchée théâtre, tu me diras par chez moi, ça court pas les rues. Mais sur les 4, j’aurais choisi la version de Moliere, les classiques ça me plait bien.

    • travelingaddress

      J’avoue que Molière était aussi mon premier choix mais j’ai bien envie de voir évoluer, vieillir les personnages 🙂

  4. Laura

    Coucou,

    Je t’avoue que le théâtre, ce n’est pas du tout mon truc !
    J’en ai fait un peu lorsque j’étais au lycée, j’ai détesté lol !

    Belle journée,
    Laura – Happy Lobster

    • travelingaddress

      Au lycée j’aimais bien, puis j’ai eu une grande phase sans théâtre au début de ma carrière avant d’y revenir petit à petit 🙂

Laissez-moi un petit message pour me dire que vous êtes passé :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑