On se retrouve pour parler d’une super randonnée dans l’état de l’Arkansas. Beaucoup moins fréquenté que des états tels que la Californie ou la Floride, l’Arkansas n’en cache pas moins des trésors. Dont ce coin, tout en ruisseau, bluffs, falaises vertigineuses …

Une nouvelle randonnée à mon palmarès donc, toute en montées et en descentes. Et avec, pour mon plus grand plaisir, de longs passages surplombant le vide …

Le Buffalo river Trail suit, comme son nom l’indique, la rivière, passant parfois au-dessus ou juste à côté. C’est l’endroit parfait pour faire du camping car il n’y a pas de moustiques et qu’il fait globalement assez chaud, même la nuit. En revanche, si vous planifiez cette randonnée, il vous faudra absolument un répulsif anti-insectes car ils passent leur temps a vous voleter autour ce qui est assez agaçant. Attention aussi si les araignées vous effraient car elles sont très nombreuses, avec de petits corps et de très longues pattes. Mais la vue en vaut la peine, promis!image

1)Camper: en communion avec la nature

Cette randonnée offre de multiples possibilités dans le sens où plusieurs chemins sont possibles. Nous avons établi notre campement en bas de la branche principale à l’embranchement entre le Goat Trail et le chemin menant à la cascade afin de pouvoir faire l’un un jour et l’autre le lendemain, sans avoir à changer de camp.  (Hé oui, on est des malins, nous!)

Le Goat Trail est définitivement un chemin à ne pas manquer car il surplombe toute la vallée et la rivière et offre des points de vue magnifiques. Nous y avons croisé des sangliers et de nombreux oiseaux dont des busards qui visiblement vivent sur les hauteurs du Trail. Pensez au purificateur d’eau car il n’y a aucun autre moyen de s’approvisionner que la rivière que vous pourrez rejoindre à la fin du Goat Trail.

Le soir, au coin du feu, c’est un daim qui est venu nous rendre visite.image

2) Partir en rando:

Premier jour: le bluff! Il nous a offert une vue magnifique sur les sommets des arbres et la rivière en contrebas. Ensuite, nous avons traversé quelques ruisseaux et faits des ricochets. Sur le chemin du retour, c’est une famille de sangliers que l’on a surpris en remontant. Visiblement, on leur a fait peur car ils ont pris la fuite à toute vitesse…

Le lendemain, nous avons pris l’autre chemin et visité les petites criques qui jalonnent le parcours et le Jim Bluff. Attention à vos genoux néanmoins, j’ai eu du mal à rejoindre la voiture sur la fin car le trajet initial est alors tout en montée et couvert de rochers. Cette dernière montée a mis mes articulations à rude épreuve (d’autant qu’il y en a bien pour 1h)!

image

3) Le matériel pour camper en Arkansas: 

Nous avions chacun un sac de randonnée (plus petit pour moi car je suis faiblarde il faut bien le dire) contenant:- réserves de nourriture,

-sacs de couchage,

-matelas,

-une tente,

-un hamac,

-une corde et un sac pour suspendre les provisions,

-une gourde chacun et un purificateur d’eau à filtre,

-une hache,

-des sporks,

-une casserole (pour le café),

-un couteau suisse

– mouchoirs,

-téléphones,

-torches,

-appareils photos

-Spray anti-insectes,

-trousse de toilette

Voilà vous savez tout! Maintenant, à vous chaussures et bonne randonnée!