L’avantage d’habiter près de Paris, c’ est la richesse de l’offre culturelle en permanence à portée de métro. Le désavantage, c’est que l’on se dit toujours: “je peux y aller quand je veux” et donc, on n’y va jamais. Dans mon enfance, je suis allée beaucoup à la Comédie Française avec ma grand-mère pour y voir des pièces classiques (surtout Molière). A la fac, j’ai poursuivi dans cette voie, ayant rencontré beaucoup d’aspirant acteurs. En effet, mon université comprenait 4 départements: langues, littérature, théâtre et cinéma. J’ai alors été voir des pièces beaucoup plus originales jouées dans des théâtres beaucoup moins connus mais qui m’ont tout autant plu!

C’est ainsi que j’ai découvert les ‘théâtres de poche’, ces tous petits théâtres parisiens où l’on tient à une trentaine et où l’on est presque assis sur scène.

L’Université terminée, j’ai un peu délaissé mon amour du théâtre car ma vie sociale parisienne était derrière moi.

Mais j’ai finalement décidé de renouer avec juste à temps apparemment!

Continue reading