Un week-end autour de: Grenoble (Isère)

Le thème du mois de mai pour le rendez-vous #Unweekendautourde est: Slow Travel. C’est pourquoi, j’a choisi de vous présenter le pourtour de Grenoble (Isère) à pieds et à vélo. Car vous le savez: c’est le retour de la saison du Biketrip ! On embarque?

1) Itinéraire pour une journée culture et une journée nature:

Jour 1:  Visite du monastère de la Grande Chartreuse et du village de St Pierre en Chartreuse.

Nous sommes partis du centre de Grenoble en Transisère (temps de trajet: 1h). Il était prévu que le bus nous dépose au pied du monastère, d’ailleurs l’arrêt s’appelait ‘la Correrie’, nom qui désigne la maison basse du monastère. Mais vous connaissez ma chance: ça ne s’est pas passé comme prévu…

Là-haut, il y a quelqu’un qui doit penser que j’adore remonter les routes départementales à pieds car je tombe toujours sur ce genre de plan (cf ma randonnée vers l’espace rambouillet). Vous l’avez compris, le bus nous a déposé en pleine départementale, dans un renfoncement, après que nous ayons dépassé le panneau indiquant le monastère depuis 5 bonnes minutes (en bus). Nous avons donc dû tout remonter en sens inverse, accompagnés par 3 backpackeuses qui avaient prévu de bivouaquer sur place. Manque de chance, il venait de neiger; comme quoi, on trouve toujours plus malchanceux que soi !

Arrivés au panneau repéré en amont, nouvelle mauvaise surprise: le chemin vers le monastère montait, toujours sur 2 voies, sans trottoir et sans bâtiment en vue. On a donc fait du stop.

Un couple nous a gentiment permis d’éviter l’escalade sur départementale et nous sommes finalement arrivés au monastère. Extérieurement déjà, le lieu est superbe: très calme, avec une vue dégagée en contrebas sur le ‘désert’. En effet, le monastère avait été construit à dessein loin de tout, et si on ajoute la neige à l’absence de maisons, vous imaginez le calme….

Nous avons fait le tour des salles avec un audioguide très complet, passant de salles de peintures à cellules de moines tout confort (pas de matelas, mais un petit poêle et vue sur la montagne :); puis bibliothèque, chapelle …. Là encore, on ressent le calme de l’endroit et on chuchote comme dans une église….

A la fin de la visite, il a fallu redescendre (à pieds, cette fois); on s’est ensuite rendus compte qu’ 1h10 à pieds nous séparait du village de Saint Pierre en Chartreuse. On a un peu marché histoire de profiter d’un pont qu’on avait repéré puis on a refait du stop jusqu’au village.

la vue du fameux pont…

Vous l’aurez compris, ce n’est pas l’itinéraire idéal à faire avec des enfants…..

Au village, nous avons enfin eu droit à une pause chocolat chaud face aux sommets enneigés et avons assisté à une démo Porsche (visiblement un tournage publicitaire ou quelque chose dans ce goût-là). Dernier arrêt dans une savonnerie artisanale avant de repartir avec le bus  car la départementale montés sur roues, c’est quand même plus pratique!

Jour 2: Balade à vélo autour de l’Isère jusqu’à Domène

Il était temps de ressortir les vélos! En effet, malgré la neige tombée le jeudi, il faisait de nouveau un temps magnifique le dimanche et tout avait fondu.

C’est parti donc pour 2h30 de vélo (cette fois-ci faisable avec des enfants). Le chemin est une voie verte qui longe la rivière, le revêtement alterne entre goudron et petits gravillons. On ne croise pas de voitures mais pas mal de joggeurs et de copains cyclistes. En poussant plus loin, vous arriverez à une base de loisirs mais nous nous sommes arrêtés avant car a) le vent se levait et b) on n’avait pas fait d’aussi long tour à vélo depuis un moment, donc il vaut mieux y aller par paliers 🙂

Attention aussi aux allergiques en cette saison, le pollen nous assaillait de toutes parts et ce, sur tout le parcours. N’ayant pas d’allergies particulières, cela ne nous a pas gêné  mais on a quand même constaté qu’il y avait beaucoup de pollen en suspension dans l’air…

A mi-parcours, il y avait des tables de pique-nique, on en a donc profité pour déjeuner dehors. Puis on a décidé de rentrer lorsque l’on a vu que la poursuite du chemin nous faisait passer sur la piste cyclable d’une nationale (beaucoup moins agréable!); ça tombait bien, il commençait à y avoir pas mal de vent!

2)Autour de Grenoble (Isère) -> Les vélos:

Nous avons loué les vélos à la gare de Grenoble étant donné qu’on n’en avait pas sur place. Ça évitait de les emmener dans le train et en plus, comme le 1er mai tram et bus ne marchent pas à Grenoble, cela m’a permis de revenir à la gare pour prendre mon train. A pieds, ça aurait fait un peu long….

Les vélos sont en bon état, ils disposent de 3 vitesses, 1 sonnette et de 2 cadenas: 1 pour la selle et un U pour attacher le vélo. On peut y adjoindre un panier ou une remorque pour les enfants. J’ai regretté de ne pas avoir pris le panier d’ailleurs, ça aurait été plus pratique pour le sac à main….

On avait également avec nous une pompe à vélo au cas où….

Pour le menu, ça a été sandwiches les deux midis (emportés d’avance) car autour de la Grande Chartreuse, il n’y avait rien et sur la voie verte non plus. Il aurait fallu la quitter pour se ravitailler dans un village, et un dimanche, ça aurait pu être compliqué….

3)Autour de Grenoble (Isère) -> Infos pratiques:

*Monastère de La Grande chartreuse:  entrée plein tarif : 8 euros

*Location de vélos pour 3 jours: 9 euros/vélo.

*Billet Transisère 3 zones (à acheter à l’intérieur de la gare de Grenoble pour l’aller): 5 euros 90 pour 1 trajet (environ 12 euros pour l’aller-retour).

 

 

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager 🙂Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on Pinterest

2 Comments

  1. Il a l’air très beau ce monastère, et sous la neige l’ambiance devait être paisible… Un beau WE !

Laisser un commentaire

© 2017 Travelingaddress

Theme by Anders NorenUp ↑

Suivez-nous aussi sur Facebook :) close[x]
%d blogueurs aiment cette page :